Douleur à la mâchoire

Articulation temporo-mandibulaire ou mâchoire 

Mâchoire douloureuse: Expertise dans le traitement des douleurs, des craquements et des blocages de la mâchoire

Vous souffrez de douleur à la mâchoire ? Saviez-vous que 40 à 75 % de la population présente des signes ou des symptômes de dysfonctions de l’articulation temporo-mandibulaire? La majorité de ces personnes  sont des femmes âgées entre 20 et 40 ans. Environ 7 % de la population présente un trouble plus grave de la mâchoire nécessitant des soins particuliers. Malheureusement, plusieurs diagnostics de dysfonctions temporo-mandibulaires sont confondus avec des otites, des problèmes dentaires, des maux de tête, des sinusites ou autres, puisque les structures de l’ATM peuvent irradier des douleurs dans toutes ces régions. Sachez les problèmes de mâchoire se traitent en physiothérapie!

La clinique de la mâchoire Axo travaille en étroite collaboration avec des professionnels du milieu médical et dentaire (médecins, dentistes, orthodontistes, chirurgiens maxillo-facial, etc.), voici quelques exemples de problèmes pour lesquels nos physiothérapeutes pourront vous aider :

  • Douleur au visage, à la mâchoire ou aux tempes, non reliée à un problème de dents;
  • Bruits articulaires : craquements, grincements ou déclic lors de l’ouverture et de la fermeture de la bouche;
  • Diminution de l’amplitude d’ouverture ou de déviation de la mâchoire;
  • Déviation de la mâchoire lors de l’ouverture;
  • Blocage occasionnel ou fréquent de la mâchoire;
  • Faiblesse ou fatigue musculaire lors de la mastication;
  • Douleur ou raideur au cou, maux de tête;
  • Serrement et grincement des dents.

Description

L’articulation temporo-mandibulaire est une articulation complexe; elle se situe de chaque côté du visage, juste devant l’oreille, à l’endroit où l’os temporal du crâne est relié à la mâchoire inférieure (mandibule). C’est l’articulation qui vous permet d’ouvrir et de fermer votre bouche. Elle renferme un disque articulaire, qui agit comme un petit coussinet entre les deux parties de l’articulation et protège son cartilage de l’usure; celui-ci dois cependant être bien positionné pour remplir ses fonctions. De plus, plusieurs muscles contrôlent le mouvement de l’articulation;  ils doivent être bien coordonnés entre eux afin d’assurer son bon fonctionnement.

Dysfonctions temporo-mandibulaire ou problèmes de la mâchoire

Pour vérifier si votre amplitude de l’ouverture de votre bouche est adéquate, vous pouvez placer l’extrémité de l’index, du majeur et de l’annulaire d’une main en position verticale entre vos dents, sans forcer. Si l’ouverture est restreinte, si des douleurs apparaissent ou si un déclic ou un grincement se font entendre, il y a probablement une dysfonction de l’ATM.

Signes et symptômes d’un désordre temporo-mandibulaire :

  • Douleur à l’articulation temporo-mandibulaire (mâchoire) d’un ou des deux côtés;
  • Douleur à la mastication ou à l’ouverture de la bouche;
  • Craquement ou autre bruit articulaire (grincement, « clic »);
  • Déviation du mandibule lors de l’ouverture et/ou la fermeture de la bouche;
  • Blocage de la mâchoire ou limitation de mouvement lors de l’ouverture ou des déviations latérales;
  • Douleur aux tempes ou autour de l’oreille.

Autres symptômes fréquemment décrits :

  • Problèmes d’oreille (douleur, bourdonnement, trouble de l’audition, sensation d’oreille bouchée, acouphènes ou silements);
  • Maux de tête, migraines;
  • Douleur cervicale;
  • Vertiges, syndromes de la maladie de Ménière;
  • Tendance à se mordre la langue ou la joue en mastiquant;
  • Problèmes de déglutition (avaler);
  • Sensation de brûlure, de douleur lancinante, de douleur faciale sous forme de chocs électriques;
  • Difficulté à manger ou à bailler et douleur associée;
  • Engourdissements ou picottements au niveau de la mâchoire;
  • Névralgie du trijumeau (douleur au visage);
  • Un changement dans la manière dont les dents du haut et celles du bas s’emboîtent;
  • Parotidites, otites;
  • Sensibilité des muscles de la mâchoire.

Causes possibles d’un désordre temporo-mandibulaire

  • Traumatisme direct sur la mâchoire (coup, accident d’automobile, blessure sportive, chute, etc.);
  • Ouverture forcée prolongée (longue procédure chez le dentiste, chirurgie) ou trop rapide (dislocation);
  • Douleurs myofaciales (débalancement musculaire);
  • Malocclusion/ problème dentaire (dents qui ne ferment pas bien ensemble, nouveau dentier, arrachement de dents, etc.);
  • Mauvaise posture;
  • Dysfonctions crâni0-vertébrales ou cervicales (hypo/ hypermobilité);
  • Maladies dégénératives (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, arthrite, arthrose, etc.);
  • Serrement de dents, grincements des dents (bruxisme), stress;
  • Parafonction (jouer d’un instrument de musique tel que le saxophone, chanter, mâcher de la gomme, se ronger ongles, etc.);
  • Problèmes structuraux ou congénitaux (fusion osseuse, ossification ligamentaire, asymétrie osseuse, etc.);
  • Postchirurgie.
douleur mâchoire

douleur mâchoire

Problèmes fréquemment rencontrés en clinique :

  • Luxation discale (réductible ou non)

Le problème de mâchoire rencontré le plus fréquemment en clinique est la luxation discale, réductible ou non, c’est-à-dire le déplacement relatif du disque en antérieur et/ou latéral par rapport au condyle articulaire. L’une des principales raisons de ce déplacement est la contraction ou la tension excessive de certains muscles de la mâchoire. Ceux-ci peuvent être tendus en raison de mauvaises habitudes de vie ou posturales, en raison d’un problème cervical ou à la suite d’un traumatisme. Le problème commence habituellement par l’apparition d’un craquement à l’ouverture de la mâchoire, suivie d’épisodes de blocages occasionnels et finalement, dans les cas plus graves, par un blocage permanent.

  • Instabilité articulaire

Le deuxième problème régulièrement rencontré en clinique est l’hypermobilité ou l’instabilité de l’articulation de la mâchoire, dues à une laxité des ligaments et des tissus qui l’entourent combinée à une faiblesse ou à un problème de contrôle musculaire.

Traitements

Que peux faire la physiothérapie?

Une formation avancée et postgraduée permet au physiothérapeute d’évaluer, de conseiller et de traiter le client qui souffre d’un problème de mâchoire, afin de diminuer les douleurs et de restaurer la fonction articulaire et musculaire de celle-ci. Dans les cas d’hypomobilité, le but sera de diminuer les tensions musculaires et d’assouplir la capsule (enveloppe de l’articulation) afin de permettre au disque articulaire de reprendre sa position et de gagner de l’amplitude, afin de diminuer ou d’éliminer les craquements. Dans les cas d’hypermobilité ou d’instabilité, le but sera d’enseigner des exercices visant la stabilité de l’articulation et d’obtenir un meilleur patron de mouvement. Il est très fréquent de trouver une hypomobilité de l’articulation gauche, par exemple, et une hypermobilité de l’articulation droite; cette dernière est souvent une conséquence de la première, apparue par phénomène de compensation avec le temps. De plus, il existe un lien important entre les structures du cou et celles de l’ATM, de par leur proximité, leur innervation ainsi que par leur l’effet mécanique d’une dysfonction cervicale sur la tension musculaire de la mâchoire ainsi que sur le positionnement de celle-ci. C’est pourquoi, pour une grande proportion de clients qui consultent pour un problème de mâchoire, les techniques de traitements incluront aussi des mobilisations de la colonne cervicale.

Voici les techniques qui peuvent être utilisées en physiothérapie pour le traitement de l’ATM et des douleurs faciales :

  • Mobilisations articulaires, thérapie manuelle orthopédique avancée pour l’ATM et la colonne cervicale;
  • Rééducation musculaire : étirements, techniques de massage, frictions, techniques d’énergie musculaire, exercices de contrôle et de renforcement musculaire;
  • Approche Janet Travell (douleurs myofasciales/trigger points);
  • Correction posturale;
  • Électrothérapie (Ultrasons, T.E.N.S., stimulateur musculaire);
  • Neurocryostimulation, glace et/ou chaleur;
  • Appareil Therabite (pour aider à mobiliser la mâchoire);
  • Éducation, conseils et enseignement d’exercices spécifiques;
  • Techniques avec approche ostéopathique crânienne.

Une collaboration étroite avec votre spécialiste dentaire (dentiste, orthodontiste, chirurgien, etc.) assurera une évolution favorable de votre condition lorsque nécessaire.

Autres modalités de traitement :

Diagnostic

Vous devriez consulter un professionnel de la santé si vous présentez un ou plusieurs des symptômes décrits précédemment. La façon de décrire vos symptômes et les résultats de l’examen de la mâchoire et du cou par un médecin ou par un physiothérapeute permettront d’établir un diagnostic fiable.

Le physiothérapeute fera un examen physique pour déterminer si la mobilité lors de l’ouverture de la bouche est complète et sans déviation, s’il y a présence de craquements lors des mouvements et s’il y a des tensions dans les muscles entourant la mâchoire. Il localisera vos douleurs et examinera aussi votre cou afin de vérifier s’il y a une corrélation avec le problème de votre mâchoire. Il palpera également les muscles à l’intérieur de votre bouche et fera des mouvements et des mobilisations pour évaluer la présence de raideurs ou d’un blocage articulaires. Cet examen permettra habituellement d’établir un diagnostic physiothérapeutique à partir duquel le physiothérapeute basera son plan de traitement.

Au besoin, certains examens radiologiques pourraient être demandés au médecin et effectués, comme une radiographie, afin de s’assurer qu’il n’y a aucune fracture ou problème des os de la mâchoire. Lorsque la condition ne répond pas adéquatement au traitement conventionnel et pour préciser le diagnostic ou pour orienter l’injection ou la chirurgie, votre dentiste, médecin ou chirurgien maxillo-facial pourrait demander une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Nos physiothérapeutes offrant ce service :

Sous la supervision de Julie Pelletier, physiothérapeute et FCAMPT à la succursale Axo Physio Mailloux, qui a développé une expertise dans le traitement des troubles de la mâchoire depuis plus de 23 ans et qui a suivi de nombreuses formations sur les traitements de l’articulation temporo-mandibulaire et autres douleurs faciales, plusieurs de nos physiothérapeutes ont suivi des formations post-graduées leur permettant d’offrir cette approche dans plusieurs de nos succursales :

Liens utiles :
FDSQ maxilloquebec clinique orosphere association des orthodontistes ODQ www.cliniquespecialisee.ca

Demande de prise de rendez-vous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Clinique (obligatoire)

Sujet

Votre message

Cliniques Axo Physio