Étourdissements/ vertiges/ VPPB/ troubles de l'équilibre

LA RÉÉDUCATION VESTIBULAIRE

 

Le traitement des vertiges commence d’abord par l’évaluation de la source ou de la cause des étourdissements de la personne.  Chez Axo Physio dans la région de Québec nous avons des physiothérapeutes formés spécifiquement pour identifier la source de vos vertiges et choisir le plan de traitement approprié. C’est ce que nous appelons la rééducation vestibulaire.

Définition du vertige

Le vertige se défini généralement comme une sensation qui tourne. Les vertiges sont parfois confondu avec les étourdissements, des sensations de tête légère, des troubles de l’équilibre ou d’instabilité qui sont aussi des symptômes pouvant bénéficier de rééducation mais n’ayant pas la même origine que les vertiges proprement dits. Il est donc essentiel de préciser la nature du vertige et les symptômes associés (acouphènes, perte d’audition, nausées, vomissements, maux de têtes, etc.) afin de bien orienter le diagnostic et les traitements.

Que vos vertiges se soient installés suite à un choc ou un traumatisme au niveau de la tête ou du cou ou suite à une labyrinthite le physiothérapeute pourra vous aider à récupérer et diminuer vos symptômes.

Méthodes de traitements des vertiges

Les vertiges s’accompagnent parfois de nausées, de troubles de vision, de pertes d’équilibre et nécessiteront selon la source du problème des interventions telles que:

o    des exercices d’équilibre

o    des  mouvements d’habituation

o    des manœuvres de repositionnement des cristaux

o    des exercices de  rééducation du mouvement oculaire

o    des exercices de coordination

o    de la thérapie manuelle orthopédique

o    des conseils et de la prévention

 

Les types de vertiges

Il existe plusieurs sortes de vertiges mais on distingue principalement trois catégories de vertiges :

 

1.     Les vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB)

2.     La maladie de Ménière

3.     La névrite vestibulaire

 

Le VPPB (vertige paroxystique positionnel bénin)

Le VPPB est le type de vertige le plus commun.

Définition et symptômes du VPPB (vertige paroxystique positionnel bénin):

Le VPPB est une sensation de vertige intense et rotatoire qui se manifeste au changement de position et survient habituellement dans une position précise et du même côté, intermittent et de courte durée (habituellement moins d’une minute) et qui disparaît rapidement mais se reproduit régulièrement et peut s’étendre sur quelques jours ou même quelques semaines et qui peut être récidivent dans le mois ou années futurs

L’examen de votre condition doit éliminer la possibilité d’une atteinte neurologique.

Le système vestibulaire, qui est situé dans l’oreille interne sert à détecter les mouvements et l’orientation du corps dans l’espace afin de maintenir son équilibre. Ce système composé de trois canaux semi-circulaires (postérieur, antérieur et horizontal) et 2 organes (l’utricule et la saccule). Des petits cristaux de carbonate de calcium sont situés dans ces organes.  Lorsqu’ils se délogent et migrent dans l’un des canaux semi-circulaires cela provoque le vertige, car ils empêchent les canaux de fonctionner normalement. Le  vertige est associé à un nystagmus (mouvement involontaire des yeux) dont la direction et le sens (horizontal pur, vertical et rotatoire) varie en fonction du canal atteint.

Le principal danger du VPPB est le risque de chute ou d’accident. Il est donc important de consulter rapidement votre physiothérapeute vestibulaire.

Les symptômes du VPPB:

  • vertiges intenses
  • courte durée (inférieure à une minute)
  • vertige plus sévères le matin au lever
  • provoqués par les changements rapide de position de la tête, comme se lever ou se coucher, se pencher ou se relever, se retourner dans son lit
  • perte d’équilibre
  • nausées et vomissements sont souvent associés aux crises

 

Les causes du VPPB :

Les causes du VPPB sont souvent indéterminées mais on pense que la cause des déplacements de ces cristaux peut être un traumatisme, le vieillissement, une infection, une chirurgie de l’oreille moyenne, etc.

On recherche donc des antécédents de traumatismes à la tête (commotion), ou au cou (accident de la route), une infection, une opération qui font partie des éléments déclencheurs possibles. Des liens probables ont aussi été identifiés avec l’ostéoporose, l’hypertension artérielle et l’hyperlipidémie.

Ces vertiges sont en fait provoqués par l’accumulation ou le décollement de petits cristaux de carbonate de calcium dans la cupule de l’oreille au niveau des canaux semi-circulaires du système vestibulaire. On dit souvent que ‘ça tourne’ lorsqu’on se penche, qu’on tourne la tête ou lorsqu’on change de position.

Le traitement du VPPB :

En physiothérapie vestibulaire, votre physiothérapeute procédera à une évaluation détaillée pour déterminer qu’il s’agit bien d’un VPPB et utilisera des manœuvres très sécuritaires pour replacer et repositionner les particules ou fragments de microcristaux vers une zone où ils ne dérangeront plus et ne donneront plus de symptômes.

Les manoeuvres de repositionnement pouvant être utilisés (selon la direction de l’atteinte):

manœuvre d’Epley,
manœuvre de Semont
manœuvre de Lempert
manœuvre de Brandt-Daroff
Ces manoeuvres sont en général très efficaces; seulement quelques séances sont souvent suffisantes pour faire disparaître les symptômes; principalement en présence du atteinte du canal semi-circulaire postérieur.

Certaines médications telles que les anti-vertigineux ou les tranquillisants peuvent vous être prescrits par votre médecin afin de diminuer l’intensité des symptômes.

La maladie de Ménière

Description

La maladie de Ménière est une affection de l’oreille interne qui provoque des vertiges, des nausées et des vomissements, des sifflements ou bourdonnements d’oreilles ainsi qu’une perte graduelle de l’audition.  Se manifeste de façon imprévisible sous forme de crises pouvant durer de quelques minutes à plusieurs heures qui se répètent parfois plusieurs fois par années mais pourrait aussi ne jamais se répéter.

Les symptômes :

o   Vertige rotatoire (‘ça tourne autour de moi’)

o   Souvent accompagné de malaise ou de vomissement

o   Dure plusieurs heures

o   Plénitude auriculaire

o   Accompagnés de sifflements, bourdonnement d’oreille (acouphènes)

o   Diminution graduelle de l’audition avec la répétition des vertiges

o   Souvent unilatérale

o   Évolue par crises

o   Présence de nystagmus

Causes

Les symptômes seraient causés par l’hypertension du liquide endolymphatique dans l’oreille interne. L’origine de ce surplus de liquide demeure inconnue.

Traitements

Votre médecin pourra vous prescrire des médicaments anti-vertigineux et anti-nauséeux pour diminuer les symptômes. Des antihistaminiques, un régime sans sel et des diuritiques peuvent aider à réduire la pression dans les oreilles.

En physiothérapie le programme de rééducation consistera en des exercices d’accommodation et de désensibilisation aux vertiges, des exercices d’équilibre et de proprioception et des exercices de coordination entre les yeux et la tête pour rééduquer le réflexe vestibulo-oculaire (RVO). L’acupuncture peut aussi s’avérer une modalité utile pour rétablir l’équilibre.

Si votre condition ne s’améliore pas, votre médecin pourra alors vous informer sur les différentes chirurgies disponibles et leurs effets.

La neuronite vestibulaire

La neuronite vestibulaire est la lésion du nerf vestibulaire issu de l’oreille interne et se traduit par l’apparition soudaine d’un vertige rotatoire brutal associé à des nausées et des vomissements pouvant durer plusieurs heures ou plusieurs jours. N’est caractérisé par aucun signe auditif (surdité, acouphènes).

Causes

L’origine de l’affection semble être virale et causer la cessation d’activité d’un nerf vestibulaire. L’asymétrie d’activité serait responsable du vertige rotatoire, du nystagmus spontané, des troubles de l’équilibre ainsi que des nausées et des vomissements observés au stade aigu.

Le traitement de la névrite vestibulaire

En phase aigüe le médecin prescrira notamment des antiviraux et de la corticothérapie.

Il est important de ne pas rester allongé malgré les symptômes afin de favoriser les mécanismes de compensations..

Dès la phase aiguë passée, la rééducation vestibulaire aidera le patient à développer sa compensation vestibulaire et donc le retour à des réflexes de stabilisation posturale et oculomotrice normaux.   Les sensations d’instabilité diminueront et le patient retrouvera graduellement son équilibre.

Consulter aussi notre page sur la rééducation vestibulaire pour en savoir plus sur le sujet!

 

Demande de prise de rendez-vous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Clinique (obligatoire)

Sujet

Votre message

Cliniques Axo Physio