Principe fondamental : la cause de vos douleurs

L’anatomie du corps est très complexe et les synergies existantes entre ses différentes entités l’est encore plus. C’est pourquoi il est primordial de découvrir la cause de vos symptômes, plutôt que de traiter uniquement les symptômes qui y sont reliés. La physiothérapie se distingue par cette approche analytique du corps humain.

Le coffre à outil des physiothérapeutes est très élaboré. Suite à l’évaluation et à l’analyse des causes et dysfonctions affectant vos os, vos articulations et vos nerfs, le physiothérapeute sera en mesure d’élaborer un plan de traitement adapté et personnalisé qui évoluera dans le temps.

Pour vos muscles, vos articulations, vos nerfs!

Le physiothérapeute est donc l’intervenant de choix pour toutes vos blessures d’origine musculo-squelettiques telle que les maux de dos ou de cou, les blessures musculaires ou articulaires, les douleurs chroniques, l’arthrose, etc.

Que votre problème soit apparu graduellement ou soudainement, qu’il fasse suite à un traumatisme ou qu’il soit d’origine inconnue, le physiothérapeute déterminera son plan de traitement après avoir procédé à une évaluation détaillée lui indiquant la structure en cause et les buts à atteindre.

Pour plus d’informations sur les différentes pathologies pouvant être traitées en physiothérapie, cliquez ici.

Moyens d’interventions en physiothérapie générale

Les modalités utilisées en physiothérapie sont multiples et adaptées à la phase de guérison de votre blessure ainsi qu’aux buts à atteindre :

But : diminuer les douleurs

La douleur est souvent provoquée par une diminution de mobilité articulaire, qui est alors traitée par des techniques de thérapie manuelle avancées (la force chez AXO Physio), c’est-à-dire par des mobilisations ou des manipulations du ou des segments en cause. Une mauvaise synergie ou un déséquilibre musculaire peut aussi provoquer de la douleur lors des mouvements de l’articulation concernée. Nous intervenons sur ces problèmes par diverses techniques telles que l’activation, le contrôle, le relâchement et la rééducation du patron de mouvement des muscles entourant cette articulation. Beaucoup d’autres techniques manuelles seront pratiquées afin de rendre le mouvement le plus fluide et le moins douloureux possible.

La douleur peut aussi être présente en raison de l’inflammation et des tensions musculaires. Dans ce cas, les ultrasons et la cryothérapie (glace / froid) aideront à soulager l’inflammation. Quant à elle, l’utilisation de courants électriques (T.E.N.S., courant interférentiel) agit directement sur la douleur. Par ailleurs, la chaleur et certains courants électriques ont pour but de diminuer les tensions musculaires et d’augmenter l’apport sanguin de façon à favoriser la guérison pour une condition non-aigüe. Finalement, des techniques de tissus mous (frictions, massages, pressions) sont utilisées pour détendre les muscles.

But : gain de mobilité

Votre physiothérapeute identifiera les raisons pour lesquelles il y a des restrictions de mouvements. Est-ce qu’une vertèbre bouge difficilement? La capsule ou les tissus entourant l’articulation sont-ils rétractés? Les muscles sont-ils raccourcis? Il redonnera de la mobilité à l’aide d’étirements musculaires, de mobilisations  articulaires ou encore, lorsque la condition le nécessite, à l’aide d’une manipulation.

But : améliorer la dynamique des muscles

Les muscles doivent non seulement avoir une bonne force, mais ils doivent aussi travailler adéquatement ensemble (en synergie). Les physiothérapeutes sont les spécialistes des désordres du mouvement. Des exercices de renforcement, de contrôle, de stabilisation, de proprioception et de correction posturale vous seront enseignés. En plus des exercices, votre physiothérapeute pourra appliquer des tapings pour faciliter ou inhiber vos muscles et, dans certains cas, il pourra utiliser un stimulateur musculaire.

But : prévention

Plusieurs sortes de tapings sont maintenant utilisés en physiothérapie; on les choisit en fonction du but recherché :

Le taping neuro proprioceptif est utilisé afin de faciliter, d’inhiber ou de stimuler un groupe musculaire cible. Ceci permettra à vos articulations de continuer de bouger adéquatement, tel que votre physiothérapeute vous l’aura enseigné en traitement, afin de maximiser ses effets et de maintenir vos gains jusqu’au prochain traitement. Vous serez ainsi en mesure de poursuivre vos activités et de pratiquer votre sport pendant que vous êtes suivi en physiothérapie.

Le taping compressif pour diminuer l’oedème et vous permettre de récupérer plus rapidement.

Le taping de stabilisation pour vous permettre de pratiquer vos sports en toute sécurité pendant la guérison de votre blessure, et pour accélérer le retour au sport.

De plus, la poursuite de certains exercices vous offrira la protection nécessaire pour éviter d’éventuelles récidives.

La correction de l’ergonomie à la maison, au travail et dans la voiture est essentielle pour mettre un terme au problème et prévenir son retour.

Modalités utilisées en physiothérapie :

Pour connaître la description de chacune des modalités utilisées en physiothérapie, cliquez ici.

Liens utiles :
oppqAssociation canadienne de physiothérapie (ACP)FCPPQ