Nous passons en moyenne le tiers de notre existence à dormir et comme on ne peut s’habituer à un matelas qui ne nous convient pas, le choix de celui-ci s’avère d’une grande importance.

Notre dos se régénère pendant le sommeil. La position allongée permet d’éliminer le poids infligé aux disques situés entre chaque vertèbre, car la gravité ne n’applique plus sur ceux-ci. Cela soulage les disques et leur permet de se regonfler d’eau et de nutriments.

En général, un adulte se retourne environ quarante fois par nuit et un inconfort dans le lit entrave les mouvements. Ainsi, les muscles se contactent ce qui peut occasionner des douleurs et des courbatures qui peuvent durer toute la journée ensuite. Une bonne nuit de sommeil entraîne donc un meilleur état corporel, mais aussi psychologique.

Bien-sûr avant de commencer à magasiner un matelas, la première étape est d’établir un budget. Toutefois, un matelas cher n’est pas nécessairement adapté à nos besoins. Le prix d’un matelas n’est pas non plus gage de longévité. Quelle que soit la marque, un matelas a une durée de vie d’environ 10 ans, car durant cette période, il aura été utilisé environ 20 000 heures.

LA FERMETÉ :

Un vieux mythe stipule qu’un matelas dur est mieux pour le dos qu’un matelas plus mou. Ce mythe repose sur le fait que les matelas anciens étaient de moins bonne qualité et s’affaissaient plus rapidement. Avec l’amélioration de technologies, ce mythe ne tient plus surtout si on dort sur le côté, et qu’en plus on est une femme, on doit prioriser un matelas un peu moins ferme afin d’épouser les courbes.

Ce que l’on recherche au niveau de la fermeté, c’est de conserver, une fois à l’horizontale, une colonne droite sans exagérer ou contrer ses courbures naturelles.
Pour ceci, il faut prendre en compte notre morphologie (taille/poids), car celle-ci nous guidera sur la fermeté/densité de matelas à rechercher.

En général, plus une personne est lourde, plus elle doit choisir un matelas ferme.
Avec un matelas trop dur, le corps ne peut pas s’enfoncer et donc, la colonne n’est plus droite.
Avec un matelas trop mou, la colonne aura tendance à s’incurver et ceci pourra entraîner des maux de dos.

LE MATÉRIEL :

Plusieurs types de matériaux sont utilisés pour confectionner les matelas. De nos jours, les deux plus populaires sont le latex et les ressorts.

LE LATEX :

Malgré toutes les qualités et avantages qu’un fournisseur ou vendeur peut vous énumérer pour vous faire choisir ce type de matelas, son prix est souvent plus élevé et il est à prioriser surtout si vous souffrez d’allergies aux acariens. Par leur densité, ils conservent par contre plus la chaleur.

LES RESSORTS :

Les ressorts offrent généralement un support plus durable, car ils ont tendance à moins s’affaisser. Lorsqu’ils sont ensachés, ils permettent d’absorber les mouvements et d’éviter de réveiller votre partenaire. Pour certaines personnes ayant tendance à avoir très chaud en dormant, les ressorts offrent souvent une aération accrue.

On retrouve aussi parfois des matelas offrant les deux types de matériaux, soit : une base constituée de ressorts avec une épaisseur de mousse par-dessus.

LE SOUTIEN :

Il ne faut pas non plus se fier au marketing et aux modes. Par exemple, certains matelas proposent parfois plusieurs zones de soutien, c’est-à-dire que des zones sont plus molles au niveau des épaules et du bassin et plus fermes à la hauteur de la tête et des pieds. Comme les zones ne correspondent pas nécessairement à toutes les morphologies, leur efficacité est faible.

Par contre pour optimiser le soutien, il ne faut pas négliger le sommier, car il est prouvé qu’un bon matelas associé à un sommier mal adapté ne sera d’aucune efficacité. Il est donc important de changer le sommier au même moment que le matelas afin de trouver la combinaison idéale.
Il faut aussi suivre les recommandations du fabricant et tourner en général son matelas de deux à trois fois pas année.

EN MAGASIN :

L’important à cette étape est de ne pas se gêner à essayer plusieurs types de matelas environ 10 à 15 minutes dans votre position de sommeil préférée avant d’arrêter votre choix. Idéalement, une personne qui vous accompagne peut observer votre colonne pour s’assurer qu’elle conserve un bon alignement. Informez-vous aussi des plans de garanties applicables, car plusieurs chaînes de magasins offrent la possibilité de changer de matelas sans frais après un essai à durée déterminée, variable d’un fournisseur à l’autre, et n’hésitez surtout pas à utiliser cette garantie si vous n’êtes pas satisfait de votre choix final.

Prendre le temps de bien choisir votre matelas vous assurera des nuits confortables, mais aussi des journées remplies d’énergie.

Chantal Potvin, AXO Physio MDR et St-Émile

Articles connexes

Bon_oreiller_conseils_Physio_Quebec-300x200

Le bon oreiller

Plusieurs personnes se questionnent sur leur oreiller, surtout lorsque des douleurs surviennent dans la région du cou. Il est évident qu’un oreiller inadéquat peut causer […]

Lire la suite
PositionSommeil_Physiotherapie_Quebec-300x200

Positions de sommeil et douleurs au cou

Vous arrive-t-il d’éprouver de la difficulté à vous endormir à cause d’inconforts ou de douleurs ? Vous arrive-t-il de vous réveiller le matin avec un douloureux […]

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!