Évaluation et traitement de lésions nerveuses périphériques (muscles dénervés)

L’intégrité des nerfs peut être affectée par plusieurs causes.

Par exemple :

  • Une contusion
  • Un écrasement
  • Une coupure
  • Une fracture
  • Une intervention chirurgicale
  • Une maladie ou un syndrome.

Une formation spécifique :

C’est pour parfaire leurs connaissances au sujet de l’évaluation et du traitement des lésions nerveuses périphériques (muscles dénervés) que certains professionnels d’Axo Physio ont suivi une formation ce printemps au sujet de l’électrodiagnostic de stimulation et la stimulation du muscle dénervé avec Christian Murie, physiothérapeute, conférencier et formateur de l’Ordre de la Physiothérapie du Québec. Cette formation leur permet maintenant de compléter des évaluations cliniques et de proposer les traitements électriques appropriés.

D’abord un peu d’anatomie :

Qu’est-ce qu’un nerf?

Un nerf désigne un regroupement d’axones (ou fibres nerveuses) qui traversent un tissu pour transmettre un signal. Il existe essentiellement dans le système nerveux périphérique des nerfs moteurs et des nerfs sensitifs.

Dans le cas qui nous concerne, nous nous attarderons aux nerfs moteurs qui transmettent des messages qui vont du système nerveux central (cerveau) aux muscles.

Pour assurer la protection de ce signal sur de longues distances, les axones sont entourés de plusieurs couches isolantes.

Qu’est-ce qu’un muscle dénervé?

Il s’agit d’un muscle dont l’innervation motrice est absente ou détériorée.

Lors de traumatismes ou suite à certaines maladies, une ou plusieurs couches de protection des nerfs peuvent être affectées et ceci peut nuire ou empêcher la conduction du signal nerveux. Le muscle ne recevant plus d’influx nerveux est de moins en moins recruté et s’atrophie, causant faiblesse et douleurs. On note plusieurs niveaux d’atteinte selon l’intégrité des structures nerveuses et chaque niveau d’atteinte a comme conséquence un pronostic (chance éventuelle de guérison) particulier.

Qu’est-ce qu’on fait en physiothérapie?

En présence d’un cas de muscle dénervé, on peut s’attendre à une neuroregénération, c’est-à-dire une réparation ou une repousse des tissus nerveux. Étant donné que la repousse axonale peut parfois durer plusieurs mois, le but du traitement sera de lutter contre l’atrophie

musculaire qui débute souvent rapidement suivant la dénervation en stimulant le muscle afin d’obtenir une contraction de manière électrique.

La stimulation de muscles dénervés, dans ce cas, n’est pas du renforcement musculaire, mais sert plutôt à entretenir les propriétés contractiles des muscles qui ont perdu temporairement l’innervation afin d’être prêt à contracter lorsque la réparation du nerf sera complétée.

Les étapes lors de la consultation :

Après avoir reçu une prescription du médecin, le patient prendra rendez-vous pour une évaluation. Lors de cette séance, les physiothérapeutes appliqueront des courants spécifiques afin de faire contracter le muscle affecté et de déterminer le niveau d’atteinte selon les réactions électriques anormales répertoriées. Par la suite, ils pourront recommander en accord avec le médecin le traitement de stimulation musculaire approprié selon le type de courant nécessaire. Le patient pourra donc louer l’appareil nécessaire à sa réhabilitation et après une séance d’enseignement, il pourra débuter un programme de stimulation à domicile. Le tout sera accompagné d’un programme d’exercices spécifiques et d’une réévaluation aux deux à trois mois pour s’assurer de l’efficacité du traitement.

Cinq cliniques Axo Physio de la région de Québec offrent maintenant ce service : St-Émile, Montagne-des-Roches, Val-Bélair, Notre-Dame-des-Laurentides et Donnacona.

Par Chantal Potvin, TRP, Montagne-des-Roches et St-Émile

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!