Est-ce de l’arthrose?

Vous avez des douleurs articulaires et vous apprenez que vous avez de l’arthrose… S’aviez-vous qu’il y a tout de même beaucoup de choses à faire pour vous aider même quand vous souffrez d’arthrose?

En effet l’arthrose n’est pas une maladie en soi mais plutôt l’image du corps qui s’est dégénéré et adapté en réponse aux stress que l’articulation a subit.  Le phénomène de dégénérescence articulaire qui touche la majeur partie de la population, débute généralement vers l’âge de 45 ans.  Le phénomène  se situe principalement aux endroits qui ont subit le plus de surcharges ou de traumatismes.

L’arthrose, c’est lorsque le cartilage qui recouvre la surface articulaire s’use, s’aminci, devient moins lisse, plus rugueux. Il s’élargit pour compenser son amincissement. Il y a alors formation d’ostéophytes, petits becs de perroquets, qui vienne réduire l’espace disponible pour les nerfs.

Lorsque l’arthrose débute, elle est habituellement asymptômatique. Elle sera visible sur les rayons -X quand la dégénérescence atteindra environ 30 % de la surface articulaire. Cette dégradation du cartilage est causée par la surcharge, le surmenage, un blocage articulaire, une instabilité ou toute forme de dysfonction venant perturber la nutrition adéquate du cartilage.  Le cartilage se nourrit un peu comme une éponge. Il a besoin de variation de pression pour ne pas se dégénérer.

Précautions

Une articulation dont la mobilité est réduite aura tendance à frotter toujours au même endroit ce qui favorise l’apparition d’arthrose. De la même façon une mauvaise posture engendre de l’arthrose. En concentrant la charge sur un seul niveau articulaire plutôt que de bien la répartir cela pourra causer l’apparition précoce d’arthrose.  Un surplus de poids aura aussi le même effet.  Les articulations les plus souvent touchées sont donc les genoux et les hanches.  Aussi la région lombaire inférieure et cervicale inférieure ainsi que la mâchoire sont souvent touchées par l’arthrose. On en retrouve aussi régulièrement au niveau des mains.

Une articulation qui a eu un traumatisme est plus à risque de développer de l’arthrose. Si la mobilité et le contrôle musculaire n’ont pas été récupérés, la friction de l’articulation sera exacerbée et usera ces endroits.

Lorsque la surface articulaire est dégénérée suffisamment pour atteindre les récepteurs de la douleur, ou lorsque cela cause de l’inflammation, la douleur se manifeste. Il est toutefois démontré que certaine personnes souffrant d’arthrose avancée ne présente pas de douleur.  La douleur n’est donc pas proportionnelle à l’arthrose proprement dit mais le plus souvent par le stress occasionné sur les autres tissus à mesure que l’articulation change.

Traitements

C’est pourquoi en physiothérapie, nous pouvons grandement aider les gens même lorsqu’ils ont de l’arthrose. Dans un premier temps le physiothérapeute utilisera des modalités visant à diminuer l’inflammation et les douleurs. Puis nous tenterons de récupérer la meilleure mobilité articulaire que possible et rééquilibrer la musculature afin de réduire le stress sur l’articulation et éviter que l’arthrose progresse davantage.

De votre côté, vous pouvez grandement contribuer à la prévention de l’arthrose en évitant les surcharges, en maintenant une bonne mobilité articulaire et un bon support musculaire ainsi qu’en adoptant de bonnes postures!

Articles connexes

maux-genous-physio-quebec-300x200 (1)

Les maux de genou et la physiothérapie

Lire la suite
Arthrose_Physiotherapie_quebec-300x267

Pour en savoir plus sur l’arthrose et les prothèses de l’épaule

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!