Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, afin de bien comprendre ce qu’est une hernie discale, il est important de connaître l’anatomie de notre colonne vertébrale. Celle-ci est composée de vertèbres, de ligaments et de disques. Les disques sont situés entre chacune des vertèbres et sont construits d’un anneau fibreux (la paroi extérieure du disque) et d’un noyau gélatineux. Ce dernier est principalement constitué d’eau afin d’amortir les chocs.

Lors des mouvements impliquant la colonne vertébrale, les fibres de l’anneau dans chaque disque sont étirées ou comprimées. Dans le cas d’une hernie discale, les fibres de l’anneau présentent une faiblesse dans laquelle le noyau gélatineux va se coincer (voir image hernie discale) et le noyau peut même sortir du disque. Imaginez un beigne fourré de crème. Lorsqu’une pression est exercée à l’avant du beigne, la crème se dirige vers l’autre direction et peut sortir du beigne. Si la hernie met de la pression sur un nerf à l’arrière de la colonne, il est possible d’avoir les symptômes suivants :

  • Engourdissements dans la jambe
  • Douleur dans le dos et/ou dans les jambes ou les bras
  • Sensation de brûlure

Les principales causes

  • Soulèvement de charge lourde avec le dos
  • Mouvements répétitifs de flexion (se pencher vers l’avant, par exemple) ou de rotation avec une charge
  • Conduite automobile prolongée : les vibrations causent un grand stress sur la colonne vertébrale

Les personnes les plus à risque

  • Les fumeurs
  • Les gens qui ont un travail dur physiquement
  • Les femmes enceintes
  • Les gens sédentaires, assis de manière prolongée
  • Les gens avec un surplus de poids ou obèses, car le poids augmente le stress sur la colonne

Le traitement

Lorsqu’une hernie est suspectée, il est important d’aller consulter un professionnel de la santé afin d’avoir un diagnostic clair et d’être pris en charge. En attendant, le fait de mettre de la glace, de se reposer et d’éviter de se pencher vers l’avant ou de soulever des charges lourdes permet de diminuer la douleur.

Mieux vaut prévenir que guérir

La prévention d’une hernie discale commence avec un mode de vie actif. Avoir des abdominaux et des stabilisateurs forts pour protéger la colonne vertébrale est la clé. De plus, il faut faire attention à la posture et aux techniques de travail pour mettre le moins de stress possible sur la colonne. Un poids santé permet également d’avoir une colonne en meilleure forme.

En conclusion

La hernie discale se traite ! Une prise en charge rapide par un professionnel de la santé est la première étape à réaliser. Ensuite, une approche active, soit le fait de bouger et de faire des exercices, est le meilleur moyen pour reprendre les activités du quotidien et diminuer la douleur. Et ne pas oublier : pour soulever une charge, la façon la plus sécuritaire est de plier les genoux et de garder la charge proche du corps. Forcez avec les jambes ; pas avec le dos !

Articles connexes

La-hernie-discale-cause-frequente-de-sciatalgie-300x200

La hernie discale: cause fréquente de sciatalgie!

Définition de la hernie discale La hernie discale est définie par l’extrusion du matériel gélatineux provenant de l’intérieur du disque à l’extérieur de celui-ci suite à une […]

Lire la suite
exercices-stabilisation-lombaire-300x200

5 exercices de stabilisation lombaire à faire à la maison

Dans plusieurs cas de lombalgie, on observe une diminution de la stabilité dynamique du bas du dos, c’est-à-dire que les muscles abdominaux ne sont pas […]

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!