Le Canada présente un des plus hauts taux de sclérose en plaques (SEP) dans le monde avec plus de 90 000 personnes atteintes. Il s’agit d’une maladie auto-immune chronique, surtout diagnostiquée chez les jeunes adultes de 20 à 49 ans, qui cible le système nerveux central. La SEP atteint la myéline, la gaine protectrice des fibres nerveuses, qui réagit par une inflammation. La détérioration de cette gaine protectrice peut entraîner une atteinte de la circulation de l’information nerveuse selon le niveau de la maladie. La sclérose en plaque peut causer des troubles de la vision, de la mémoire, d’équilibre et de la mobilité. Des symptômes comme de la douleur, la fatigue extrême, la faiblesse et de la spasticité peuvent également être observés chez les personnes atteintes.

 

L’intégration de l’activité physique régulier est sans danger et peut entraîner des impacts bénéfiques aux niveaux cardiorespiratoire et musculaire en plus de favoriser le maintien de l’autonomie, rehausser la fonction cognitive et la qualité de vie. Voici quelques pistes qui pourront vous orienter pour améliorer ou maintenir votre condition physique selon vos différents objectifs et votre niveau d’atteinte.

 

1. Améliorer la capacité aérobie

  • Afin de développer l’endurance à la marche

Intégrez 2 X 30 minutes par semaine d’intensité modérée. Vous devriez être en mesure de parler pendant votre effort. Alternez la marche, le vélo, la danse ou même la natation selon vos préférences. N’hésitez pas à prendre des pauses, car la chaleur peut augmenter les douleurs.

 

2. Travailler la musculation

  • Afin d’améliorer la force, la santé des os et muscles et prévenir le gain de poids

Ajoutez 2 X 30 minutes d’exercices de musculation par semaine à votre routine. Visez des grands groupes musculaires comme les bras, la ceinture scapulaire, les abdominaux et dos et les jambes de façon globale. Pensez également à rester hydraté.

3. Améliorer l’équilibre

  • Afin de réduire le risque de chute

Intégrez des exercices qui favorisent le travail musculaire des abdominaux et du dos comme assis sur un ballon suisse. N’hésitez pas à intégrer des surfaces instables sous vos deux pieds comme un coussin ou à travailler votre équilibre sur un pied si votre condition le permet.

 

4. Améliorer la gestion de l’énergie

  • Afin de préserver l’autonomie

Planifier des activités en alternant les tâches avec des exigences plus ou moins élevées en énergie, maintenir une bonne hygiène de sommeil et organiser les espaces de vie représentent quelques stratégies qui permettent d’utiliser, de façon efficace, l’énergie dont vous disposez au quotidien. De plus, elles permettent de diminuer l’état de fatigue en fin de journée et d’améliorer la récupération. Pour connaitre davantage de stratégies, consultez le blogue suivant : https://axophysio.com/blogue/12-conseils-mieux-gerer-energie-quotidien/

 

N’hésitez pas à consulter un kinésiologue si vous souffrez d’un trouble neurologie et désirez augmenter votre niveau de participation à l’activité physique.

 

Amélie Boivin-Dompierre, Kinésiologue certifiée en neurologie niveau 1 et Ergonome chez Axophysio Val-Bélair.

Sources :

  1. Multiple sclerosis international federation. Epidemiology. https://www.atlasofms.org/map/global/epidemiology/number-of-people-with-ms (consulté le 22 février 2021)
  2. PRAKASH, R. S., E. M. SNOOK, R. W. MOTL et coll. « Aerobic fitness is associated with gray matter volume and white matter integrity in multiple sclerosis », Brain Res, 2010;1341:41-51.
  3. Société de la sclérose en plaques Exercices et activité physique. https://scleroseenplaques.ca/sujets-dactualite/exercice-et-activite-physique (consulté le 22 février 2021)
  4. Dre Charlotte Pion et Joanie Roberge. (2021-01-30) Réadaptation neurologie niveau 1A. Biaformations

 

 

Articles connexes

Risque_de_chute_personnes_agees_Physio_Quebec-300x224

10 Facteurs de risque de chute

Chaque année, 25 à 33% des personnes âgées demeurant à leur domicile chutent. Cela peut entraîner plusieurs conséquences telles que le décès, la fracture, le […]

Lire la suite
comportement_sédentaire

Qu’est-ce que le comportement sédentaire et comment le limiter ?

On entend souvent parler de l’importance de bouger et d’être actif sur une base régulière. Plus rarement, la notion de comportement sédentaire est abordée. Pourtant […]

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!