Depuis le début de la période d’isolement, je me suis beaucoup intéressée à l’état de stress que peut nous causer ce phénomène mondial qu’est la COVID-19 autant sur le plan physique que psychologique. Dans mes récentes périodes de temps libre, j’ai eu la chance de lire tous les blogues de Sonia Lupien, chercheure en neuroscience, qui sont disponibles sur sa page Facebook. Ces articles, publiés quotidiennement, représentent, à mon avis, une mine d’or d’informations. Aussi, Caroline Biron, professeure agrégée de l’Université Laval et chargée du cours Gestion et prévention du stress, nous a transmis plusieurs liens intéressants à ce sujet. Je souhaite donc partager ces ressources avec vous ainsi que quelques suggestions afin de vous aider durant cette période plus difficile.

D’abord, le stress est une réponse biologique nécessaire à l’être humain en réaction à une menace et il nous permet de s’adapter aux situations nouvelles. Actuellement, la COVID-19 est une source de stress pour une partie de la population et la réponse à celui-ci varie d’un individu à l’autre. Une partie de ce stress reliée à cette nouvelle situation est une bonne chose, car il nous permet de s’adapter. Cependant, cela peut apporter de grandes inquiétudes, car ce contexte chamboule notre quotidien dont une diminution du sentiment de contrôle, des soucis pour notre santé ou des problèmes financiers. Ainsi, il est important de reconnaitre certains symptômes de stress élevé pour appliquer des stratégies qui permettront de le réduire. Selon le Ministère de la Santé et des Services Sociaux, certains symptômes de stress face à l’apparition d’une maladie infectieuse peuvent se présenter comme suit:

Sur le plan physique :
• Maux de tête, tensions dans la nuque, problèmes gastro-intestinaux, etc.
• Difficultés de sommeil
• Diminution de l’appétit
• Diminution de l’énergie, sensation de fatigue
• Etc.
Sur les plans psychologique et émotionnel :
• Inquiétudes et insécurité en lien avec le virus
• Sentiment d’être dépassé par les événements, impuissance
• Avoir un discours intérieur n’étant pas toujours le reflet de la réalité
• Vision négative des choses ou des événements quotidiens
• Présence de sentiments de découragement, d’insécurité, de tristesse, de colère
• Etc.
Sur le plan comportemental :
• Difficultés de concentration
• Irritabilité, agressivité
• Pleurs
• Isolement, repli sur soi
• Difficulté à prendre des décisions
• Augmentation de la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments
• Etc.

Par la suite, afin de vous aider à gérer ce stress, certains gestes peuvent être posés. Voici donc les conseils suggèrés par le Center for Disease Control and Prevention (CDC) :

Conseils
• Écoutez moins souvent les nouvelles et prenez une pause des médias sociaux. Entendre parler sans cesse d’une pandémie ne fait qu’alimenter votre stress et votre anxiété.
• Prenez soin de vous. Prenez de grandes respirations, faites des étirements ou méditez.
• Mangez sainement, prenez des repas équilibrés, faites régulièrement de l’exercice, dormez suffisamment et évitez la consommation d’alcool et de drogues.
• Prenez le temps de relaxer. Pratiquez des activités qui vous plaisent, en toute sécurité.
• Parlez de vos préoccupations et de votre état d’esprit avec vos proches. • Si le stress vous empêche de mener vos activités quotidiennes pendant plusieurs jours d’affilée, communiquez avec un professionnel de la santé. Il y a possibilité au Québec d’avoir des consultations téléphoniques ou virtuelles avec un médecin.

En tant que kinésiologue, je vous recommande de continuer de bouger pour votre santé mentale et physique, car il y a plusieurs bienfaits à la pratique régulière d’activité physique. Même une période de 10 minutes peut vous faire un grand bien.

L’activité physique aide à :
Diminuer le stressMaintenir une bonne santé mentaleAméliorer le sommeilAméliorer la concentration et l’attention

Jusqu’à maintenant, plusieurs vidéos ont été mises en ligne et certaines pages Facebook offrent des entrainements quotidiens, mais faites attention qu’ils soient publiés par des personnes qualifiées. Vous trouverez des informations pertinentes à propos de l’activité physique sur les blogues de la Fédération des kinésiologues du Québec (kinesiologue.com/) et sur notre blogue Axo Physio (axophysio.com/blogue/). Aussi, plusieurs applications sont disponibles pour demeurer actif. S’adonner au yoga et à la méditation peut également vous aider dans votre gestion du stress, comme l’application gratuite Insight Timer qui propose une méditation pleine conscience pour améliorer le sommeil et gérer son anxiété. De plus, si vous avez besoin d’indications, de support quant à une remise en forme ou le maintien de votre niveau d’activation ou d’un programme personnalisé pendant cette période d’isolement, l’équipe de kinésiologues d’Axo Physio est disponible pour vous rencontrer en téléconférence afin de cibler vos besoins et vous démontrer votre programme d’entrainement.

Ainsi, j’espère que je vous ai aider à mieux comprendre votre réaction face au phénomène de stress et vous permettre de vous outilliez pour les prochains jours dans le confort de votre maison.

Écrit par Sonia Paquet-Martel,

B.Sc. kinésiologue chez Axo Physio Val-Bélair

Étudiante à la Maitrise en ergonomie à l’Université Laval.

Sources :

https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/prepare/managing-stress-anxiety.html

https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002471/

Sur Facebook @SoniaLupien : Sonia Lupien est une chercheure en neuroscience, qui est experte mondiale sur le stress.

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!