Vous pensez tout connaître sur les commotions cérébrales et bien venez tester vos connaissances !! Isabelle Grenier, physiothérapeute chez Axo Physio Val-Bélair vous mets au défi!

1- Une perte de conscience est obligatoire pour diagnostiquer une commotion cérébrale

Ce MYTHE est l’un des plus populaire au sujet des commotions cérébrales. Une minorité de gens vont perdre connaissance lors de leur commotion, soit aussi peu que 10% d’entre eux. Afin de diagnostiquer une commotion, il y a une vaste liste de signes et symptômes dont il faut tenir compte et la perte de conscience n’est qu’un des éléments à considérer.

2- Un coup direct à la tête est nécessaire pour subir une commotion cérébrale.

Ce MYTHE oublie d’inclure les coups indirects pouvant tout aussi bien provoquer une commotion. En effet, une chute ou encore un coup directement sur la tête peut provoquer un mouvement du cerveau et donc une commotion cérébrale, mais un coup dans le dos à haute vélocité peut aussi créer un effet «whiplash» au niveau de la tête et ainsi provoquer une commotion. L’histoire du traumatisme est donc un élément important à questionner pour identifier les risques d’avoir subi une commotion.

3- Porter un casque protecteur et/ou un protecteur buccal, lors de la pratique d’une activité physique, diminue mes chances d’avoir une commotion cérébrale.

Encore une fois ici, nous avons à faire à un grand MYTHE dans le milieu sportif. Les études scientifiques n’ont pas réussi à démontrer la protection contre les commotions des protecteurs buccaux, pourtant essentiel dans la prévention des blessures à la mâchoire, aux gencives ou aux dents. Même histoire du côté des casques protecteurs, alors que nous sommes à tenter de développer des nouvelles technologies pour les rendre de plus en plus sécuritaire, à l’heure où on se parle, les études scientifiques ne soutiennent pas le fait que les casques préviennent les commotions cérébrales. Par contre, il reste primordial d’en porter un pour la prévention des blessures à la tête et des fractures du crânes.

4-  Il faut toujours réveiller une personne atteinte d’une commotion cérébrale à plusieurs reprises durant la nuit.

Cette recommandation qui vise à détecter un changement dans l’état de conscience de l’individu a évolué, donc c’est un MYTHE. Les victimes d’une commotion cérébrale ont besoins de se reposer et de dormir calmement. Si le sommeil n’est pas adéquat, cela peut perturber la guérison. Bien entendu, il faut rester vigilant et une période d’observation est nécessaire afin d’éliminer des symptômes graves. En cas de doute, selon le changement ou l’aggravation des symptômes, il vaut mieux consulter à l’urgence. En résumé, au départ, vous devez réveiller une ou deux fois la personne, mais si tout est sans particularité, cela peut être suffisant. En cas de doute, n’hésitez pas à le faire plus souvent.

5-  Le repos post commotion concerne autant le plan physique qu’intellectuel.

VRAI. Il est reconnu que le repos d’activité physique est nécessaire suite à une commotion cérébrale, mais le repos intellectuel est tout aussi important. Un retour précoce sur les bancs d’école, pour un jeune, peut retarder son processus de guérison. Il est primordial de bien planifier un retour progressif aux activités physiques et scolaires selon les symptômes. Une étroite collaboration entre l’étudiant, ses parents, les professeurs et la direction est donc souhaitable afin de rendre le processus possible.

En terminant, si vous ou quelqu’un de votre entourage avez subi une commotion cérébrale et que vous souhaitez obtenir un suivi par un de nos professionnels qualifiés et formés dans le traitement des commotions cérébrale, n’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de vous guider dans ce processus.

Articles connexes

commotions cerebrales

Les commotions cérébrales et la physiothérapie

Lire la suite
shutterstock_265978985-300x215 (1)

Vertiges et étourdissement : les comprendre et les traiter

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!