Il n’est pas rare de rencontrer en clinique des gens qui viennent consulter pour une douleur lombaire qui a commencé à descendre dans la jambe. Une des causes fréquentes de ce type de symptôme peut être reliée à l’irritation ou à la compression d’un nerf.

Anatomie

Pour mieux comprendre cette pathologie, quelques notions d’anatomie sont nécessaires. Sommairement, la colonne vertébrale est composée de vertèbres et entre chacune d’elles d’un disque intervertébral qui sert de coussin amortisseur. La moelle épinière traverse la colonne vertébrale par un espace au centre de chaque vertèbre. De la moelle épinière partent les nerfs spinaux qui vont sortir par un trou entre chaque vertèbre et de chaque côté de celle-ci. Ce sont les nerfs provenant de la région lombaire qui vont descendre vers les membres inférieurs. Le bon fonctionnement de ces nerfs nous permet de contracter nos muscles et de bien sentir notre peau.

Symptômes

Une atteinte d’un nerf peut provoquer plusieurs symptômes dont notamment une douleur d’intensité variable qui va suivre le trajet du nerf, mais aussi des sensations de fourmillements/engourdissements, des pertes de sensibilité partielle ou complète de la peau, une diminution de force des muscles et une fatigue musculaire. Lorsque l’on parle de « nerf de coincé » au niveau de la jambe, les gens référent souvent au nerf sciatique puisqu’il s’agit d’une pathologie assez fréquente et connue. En effet, le nerf sciatique origine des dernières vertèbres lombaires puis descend vers la fesse et l’arrière de la cuisse ce qui occasionnera une douleur dans ce territoire s’il est irrité. Toutefois, une douleur dans une localisation différente pourrait être due à l’irritation d’un tout autre nerf.

Traitement

Une évaluation en physiothérapie permettra donc d’identifier les nerfs causant l’irradiation à la jambe et ce qui irrite ou comprime ces nerfs au niveau de la région lombaire. Il peut y avoir plusieurs coupables : blessure discale ou hernie discale, dysfonction articulaire vertébrale, tensions musculaires anormales, sténose spinale ou foraminale par l’arthrose, etc. Une fois la cause établie, le physiothérapeute sera en mesure d’améliorer votre condition par des mobilisations de la région lombaire, des modalités antalgiques et de la correction posturale. Il pourra également vous guider dans votre réadaptation par l’enseignement de bonnes techniques de travail et des exercices de stabilisation lombaire/renforcement des membres inférieurs. Il saura aussi vous référer à votre médecin dans les cas de douleur très intense ou lorsqu’une investigation/médication est pertinente. Il est à noter qu’en présence de symptômes plus sérieux comme une incontinence urinaire ou fécale, une consultation à l’urgence sans délai est indiquée.

 

En résumé, si votre douleur lombaire commence à s’étendre à votre jambe, il s’agit probablement de l’atteinte d’un nerf qui nécessite une évaluation adéquate et une prise en charge rapide en physiothérapie, afin d’éviter l’aggravation des symptômes et de vous permettre de retrouver votre fonction plus rapidement !

Par Andréanne Pigeon, physiothérapeute, Axo Physio Courville

Articles connexes

exercices-stabilisation-lombaire-300x200

5 exercices de stabilisation lombaire à faire à la maison

Lire la suite
Étirements_Lombaire

Exercices réguliers d’étirement lombaire

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!