Le piriforme est un muscle qui se situe au niveau de la zone du fessier. Il prend origine de la face antérieure du sacrum et s’insère au bord supérieur du grand trochanter. Ce muscle est grandement sollicité lors des mouvements de la hanche. Le nerf sciatique est son voisin immédiat. Il passe en dessous de celui-ci. Par contre, chez 15 à 20 % des gens, il passe à travers même le muscle piriforme. Dans ce cas, le risque de compression du nerf sciatique est augmenté lors d’un spasme, d’une blessure musculaire ou d’une tension anormale du muscle. Il est à noter que le nerf sciatique peut être comprimé même s’il n’est pas traversé du muscle piriforme. Selon les statistiques et pour une raison inexpliquée, le syndrome du piriforme est vécu chez un ratio de 6 femmes pour 1 homme.

Quels sont les symptômes ?

• Relié à la compression du nerf sciatique : douleur et/ou picotements et/ou engourdissements à partir de la fesse avec des irradiations dans la cuisse et/ou dans la jambe postérieure.
• Relié à la lésion, spasme ou tension du muscle piriforme : Douleur localisée dans la fesse qui est augmentée à la palpation de celle-ci.

Quelles sont les causes principales ?

• Un traumatisme lésionnel
• Une tension ou un spasme relié à une mauvaise posture assise ou debout
• Une anomalie anatomique

Comment est fait le diagnostic ?

Le diagnostic en physiothérapie de la suspicion du syndrome du piriforme est émis suite à un examen subjectif et objectif de la condition du client. Le physiothérapeute peut ensuite analyser l’origine du problème et les causes du syndrome pour orienter le traitement individualisé nécessaire.

Quels sont les traitements en physiothérapie pertinents ?

Selon la condition individuelle du client, le physiothérapeute peut utiliser les différentes modalités de traitement tel que les techniques de relâchement et d’étirement du muscle piriforme afin de diminuer la compression du nerf sciatique par celui-ci. Pour la gestion de la douleur, l’utilisation de la glace, de la chaleur, des ultrasons et des agents électro-thérapeutiques sont des moyens efficaces pour soulager les symptômes. Le physiothérapeute pourra également procéder à l’évaluation des anomalies anatomiques et de votre posture pour améliorer votre condition et prévenir les risques de récidive.

 

Par Cyndia Turcotte, physiothérapeute, Axo Physio Donnacona et Des Carrières

Références : Pathology and Intervention in Musculoskeletal Rehabilitation Par David J. Magee,James E., Seconde édition. Un dos sans douleur ; Guide complet pour prévenir et soulager les maux de dos. Du cou et des épaules, Dr. Jenny Sutcliffe, Les Éditions de l’homme, 2013

Articles connexes

Douleur_lombaire

Pourquoi ma douleur lombaire descend dans ma jambe ?

Lire la suite

La fracture de la hanche et la physiothérapie

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!