Le torticolis congénital est une problématique touchant les nouveau-nés qui se caractérise par un raccourcissement et une possible fibrose de certains muscles du cou. Cette perte de longueur au niveau du muscle a pour conséquence de provoquer une posture asymétrique chez le bébé qui se tiendra avec la tête toujours plus penchée et tournée d’un côté que de l’autre.

Causes d’un torticolis congnital

Le torticolis peut être présent à la naissance ou se développer dans les semaines qui suivent. Il peut être dû à un mauvais positionnement du bébé dans l’utérus ou encore à un accouchement difficile nécessitant l’utilisation de ventouses ou de forceps. Divers facteurs peuvent également augmenter les risques de torticolis chez les nouveau-nés : un gros poids à la naissance, une grossesse multiple (jumeaux, triplés, etc.), un travail long et difficile lors de l’accouchement, une anomalie de l’utérus de la mère, une première grossesse ou encore une présentation du bébé par le siège lors de l’accouchement.

Programme pour plagiocéphalie et/ou torticolis congénital

Conséquences possibles d’un torticolis congénital

Les conséquences du torticolis congénital peuvent être multiples. L’enfant pourra éprouver des difficultés au niveau de son développement moteur vu sa difficulté à tourner sa tête d’un côté. Il aura tendance à développer ses capacités de manière asymétrique en favorisant le côté de son corps vers lequel il peut facilement tourner sa tête. L’autre côté étant souvent négligé par l’enfant puisqu’il n’est pas capable de diriger son regard dans cette direction. Il peut également apparaître certaines déformations en lien avec le torticolis. Par exemple la tête du bébé peut s’aplatir d’un côté puisque la pression est toujours au même endroit sur le crâne quand le bébé est couché sur son dos. C’est ce qu’on appelle la plagiocéphalie. Cette problématique est très souvent associée à la présence d’un torticolis. Des asymétries au niveau du visage et de la colonne vertébrale sont également susceptibles d’apparaître à long terme si l’enfant conserve toujours la tête penchée et tournée du même côté.

Traitement du torticolis congénital

Il s’agit tout de même d’une problématique qui peut se régler facilement lorsqu’elle est prise en charge. Le physiothérapeute est un professionnel compétent pour traiter cette problématique chez les bébés par des techniques de thérapie manuelle ainsi qu’à l’aide de conseils et d’exercices simples qu’il pourra vous enseigner pour faire à la maison.

Par Karine Goulet, physiothérapeute clinique Axo Physio Val-Bélair et Courville (Beauport).

Articles connexes

Bebe_Quand_consulter_physio_quebec-300x200

5 raisons de consulter en physiothérapie avec votre bébé

Lire la suite
Bebe_PositionVentre_ergotherapie_Quebec-300x200

Conseils et alternatives pour les bébés qui n’aiment pas être sur le ventre

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!