La capsulite rétractile de l’épaule est une des pathologies fréquente de cette articulation.

La capsule de l’épaule est une enveloppe qui recouvre l’articulation. Souvent d’origine idiopathique, la capsule de l’épaule développe de l’inflammation et devient fibrosée. La capsulite se présente comme un enraidissement à bouger l’épaule dans différents mouvements. Elle s’accompagne aussi habituellement d’une douleur plus marquée lors de l’installation de celle-ci.  De plus, la capsulite rétractile est souvent très incommodante au quotidien. Par exemple, la personne peut rapporter avoir de la difficulté à se coiffer, à attacher son soutien-gorge, à prendre quelque chose dans sa poche arrière, à atteindre un objet en hauteur, etc. Cette pathologie est plus fréquente chez la femme (70% des cas) et survient davantage entre l’âge de 40 et 60 ans.

L’étiologie de la capsulite est variable. Tout d’abord, cette pathologie peut commencer de façon insidieuse sans avoir eu d’évènement traumatique à l’épaule. On l’appelle la capsulite primaire et son origine n’est pas connue. Enfin, la capsulite secondaire survient après un évènement traumatique à l’épaule. Elle peut se développer après une période d’immobilisation du membre supérieur ou une atteinte de la coiffe des rotateurs.

L’évolution de la capsulite selon 3 phases :

  1. Phase de douleur
    • La douleur prédomine. Elle peut se présenter au repos ou lors des mouvements de l’épaule. De plus, la douleur perturbe le sommeil.
    • Graduellement, les mouvements à l’épaule deviennent limités.
  2. Phase de blocage
    • La douleur diminue progressivement, mais l’épaule est raide.
    • Cette phase est caractérisée par une importante perte d’amplitude articulaire à plusieurs mouvements de l’épaule.
    • L’exécution des activités du quotidien est sévèrement affectée.
  3. Phase de récupération fonctionnelle
    • La condition s’améliore.
    • La douleur continue de diminuer.
    • L’amplitude articulaire des mouvements de l’épaule s’améliore progressivement.

Le pronostic d’une capsulite est bon à long terme. En moyenne, la récupération complète s’étale de 1 à 3 ans ½. La plupart des personnes vont retrouver plus de 90% de leur mobilité à l’épaule à l’intérieur de 2 ans.

Le professionnel en physiothérapie est tout à fait indiqué pour vous accompagner vers la récupération de votre capsulite. Par les nombreuses techniques de traitement, le professionnel en physiothérapie travaillera principalement dans le but de gérer vos douleurs et d’augmenter la mobilité de votre épaule.  Il saura vous guider et vous enseigner des exercices spécifiques à votre condition.

Par Audrey Savard, physiothérapeute, Axo Physio Donnacona et Des Carrières

Articles connexes

Natation_Blessure_epaule_Physiotherapie_Quebec-300x191

Les blessures de l’épaule chez les nageurs

Lire la suite
thumbnail_Tendinite_physiotherapie_quebec

Démystifier la tendinite

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!