Vous décrivez souvent votre enfant comme maladroit? Avez-vous remarqué qu’il s’enfarge souvent? Renverse-t-il son breuvage ou sa nourriture fréquemment? Se cogne-t-il accidentellement contre des objets ? A-t-il de la difficulté avec ses lacets ou avec les fermetures éclairs?

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ses questions, il est possible que votre enfant présente certains traits du trouble de l’acquisition de la coordination (TAC) mieux connu sous le terme dyspraxie.

Qu’est-ce que le TAC ?

Le trouble de l’acquisition de la coordination (TAC) est parmi les plus communs chez les enfants d’âge scolaire (Wann, 2007). Il touche environ un ou deux élèves dans chaque classe!

En fait, il s’agit d’un trouble neurologique, ce qui signifie qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas correctement dans le cerveau. Les enfants qui sont atteint du TAC présentent un retard dans le développement de leurs habiletés motrices ou un trouble de coordination dans leurs mouvements. Ces problèmes de coordination motrice se manifestent chez l’enfant de plusieurs façons, dont une difficulté lors des diverses activités de la vie quotidienne telles que de s’habiller, d’attacher ses souliers, d’utiliser des ustensiles, de conduire une bicyclette, d’attraper un ballon et d’écrire (Polatajko & Cantin, 2005 ; Missiuna et coll, 2006). Les enfants atteints du TAC présentent également une difficulté dans les habiletés reliées aux jeux et une plus faible participation dans les activités de loisirs ainsi que dans les cours d’éducation physique. Si rien n’est fait, les difficultés sont connues pour se poursuivre jusqu’à l’adolescence et même jusqu’à l’âge adulte.

Vers qui se tourner ?

Pas de panique! Heureusement, il existe plusieurs ressources qui peuvent vous aider à mieux comprendre votre enfant et ainsi mieux l’aider dans ses petits défis quotidiens. En effet, Il faut intervenir le plus tôt possible auprès des enfants atteints de TAC afin de les aider à apprendre des stratégies qui leur permettront de surmonter leurs troubles de coordination et d’avoir une meilleure image d’eux-mêmes.

Si vous souhaitez davantage d’informations ou si vous avez des questions concernant le développement moteur de votre petit trésor, n’hésitez pas à contacter un ergothérapeute dans une de nos cliniques Axo Physio. Il saura vous éclairez!

Par Jacinthe Biron, ergothérapeute aux cliniques Axo Physio Pont-Rouge et Val-Bélair.

Articles connexes

RetardDeveloppement_moteur_ergotherapie_Quebec-300x211

Le retard de développement moteur chez l’enfant

Lire la suite
Bebe_Quand_consulter_physio_quebec-300x200

5 raisons de consulter en physiothérapie avec votre bébé

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!