Prendre un rendez-vous
Où avez-vous mal?
En savoir plus

Les douleurs au bras sont multiples, d’autant plus si nous incluons toutes les douleurs de l’épaule, du coude, du poignet ou de la main. Mais de façon générale lorsque les gens parlent d’une douleur au bras ils réfèrent principalement à la partie proximale soit celle située entre l’épaule et le coude alors qu’une douleur à l’avant-bras est située dans la partie entre le coude et le poignet.
Les douleurs articulaires seront abordées plus spécifiquement dans la zone reliée à chaque articulation. Nous décrirons donc plus spécifiquement les douleurs au bras d’origine non-articulaires. Habituellement ces douleurs sont le résultat d’un traumatisme, d’une blessure, un coup ou une chute. Nous parlerons notamment des contusions, des tendinites, du syndrome du plexus brachial et du défilé thoracique.
Cependant si votre douleur est apparue soudainement, lors d’un effort, qu’elle irradie vers le bras gauche et qu’elle ne s’atténue pas au repos il peut s’agir d’un infarctus du myocarde (cœur). N’attendez pas et consultez rapidement votre médecin ou même l’urgence

Contusions

Une contusion est lorsqu’une ecchymose (de coloration habituellement bleutée) se produit à la suite d’un traumatisme (coup direct, chute) occasionnant la déchirure des tissus à un degré plus ou moins important selon le traumatisme initial. Selon le muscle touché (biceps, triceps, deltoïde), les mouvements douloureux peuvent varier. Il y a en général gonflement et coloration.
Lorsque la contusion a lieu sur une partie musculaire, la douleur sera ressentie à l’effort ou à l’étirement du muscle blessé ainsi qu’à la palpation de la zone touchée.

Traitement de la contusion en physiothérapie

En phase aigüe il est recommandé d’appliquer de la glace, une période de repos selon la gravité de la lésion sera suivie d’une rééducation musculaire (souplesse et renforcement). D’autres modalités visant la diminution de l’inflammation, la guérison des tissus peuvent être utilisées telles que les ultrasons, des courants antalgiques et de la neurocryostimulation.

Tendinites

Une douleur au bras peut aussi être causée par une tendinite. Les tendons les plus souvent touchés au niveau du bras sont le biceps, le triceps et la coiffe des rotateurs (pour les tendinites de l’épaule),  et l’épicondylite ou épitrochléite dans la région du coude.

La tendinite est une atteinte de la partie tendineuse du muscle, soit l’attache qui relie le muscle à l’os. Les élongations ou déchirures des tendons peuvent être causées par un mouvement soudain trop brusque, une surcharge ou par des microtraumatismes (mouvements répétés inadéquats).

La physiothérapie vous aidera à diminuer la douleur et l’inflammation, à retrouver votre mobilité et à récupérer la force de votre tendon afin de vous aider à reprendre vos activités habituelles.

Fracture

Lorsque la douleur au bras est secondaire à un traumatisme ou une chute, il est possible que l’atteinte soit au niveau de l’ossature et qu’il y ait présence d’une fracture. Si vous avez entendu un craquement, que la douleur est vive ou que les mouvements sont très limité à la suite d’un traumatisme, il serait préférable de consulter afin d’éliminer la possibilité de fracture osseuse. Si tel est le cas, une immobilisation sera alors nécessaire (la durée varie en général de 6 à 12 semaines selon la gravité de l’atteinte) et nécessitera probablement des séances de physiothérapie une fois l’immobilisation terminée afin de retrouver la mobilité et récupérer les capacités musculaires.

Neuropathie

Une neuropathie est une atteinte neurologique, et est souvent secondaire à une compression ou à une élongation excessive des structures nerveuses. Les douleurs reliées à une atteinte neurologique sont habituellement profondes, lancinantes, de type brûlure et s’accompagnent souvent d’engourdissements ou de picotements, altérant la sensibilité ou la fonction motrice et parfois même des décharges électriques. Un des syndromes connus est la lésion du plexus brachial, qui est présent lorsque les symptômes décrits affectent l’ensemble des nerfs du bras.

Douleur référée

Une douleur au bras peut avoir son origine d’une structure plus proximale qui envoie un message de douleur en périphérie, par exemple un tendon de l’épaule, une atteinte d’un organe de la région thoracique, le pincement d’un nerf en cervical ou un problème circulatoire. Votre physiothérapeute grâce à son examen clinique pourra identifier la source de votre douleur et ainsi vous recommander les possibilités de traitements adaptés à votre condition.

Syndrome du défilé thoracique

Le défilé thoracique est un problème d’origine circulatoire causé par la tension/ compression dans la région du pectoral, de la première côte ou des scalènes. La circulation alors compromise occasionne des engourdissements, fourmillements, un changement de coloration de la peau (plus blanche) et souvent une froideur au niveau du bras.  Votre physiothérapeute identifiera les zones de compression possible et utilisera des mobilisations, des étirements ainsi que des exercices afin de diminuer la tension ou la compression sur les vaisseaux impliqués.

Nouvelles mesures

*Covid-19*

Plus d'infos?

Prendre un rendez-vous?

Postulez en ligne

Open