ERGOTHÉRAPIE EN SANTÉ MENTALE

 On le sait, au 21e siècle, tout va beaucoup trop vite ! Que ce soit le travail, les obligations familiales, les amis, les loisirs ou encore l’activité physique, nos horaires sont surchargés et c’est notre santé mentale qui s’en voit souvent affectée. La société est de plus en plus conscientisée sur l’importance de prendre soin de sa santé physique (entrainement, alimentation équilibrée, etc.), mais qu’en est-il de notre santé mentale dans tout ce brouhaha ?

Or, pour la majorité des personnes souffrant de troubles de santé mentale c’est cette simple mobilisation pour prendre en charge sa condition qui peut devenir un fardeau en soi. Toutefois, si vous êtes en train de lire ces quelques lignes, vous êtes probablement à la recherche d’alternatives concrètes et durables pour améliorer votre condition. Ainsi, l’ergothérapeute peut vous accompagner dans ce processus, et ce, en favorisant l’engagement dans la démarche de réadaptation et de reprise d’un fonctionnement plus favorable au quotidien.

POURQUOI l’ergothérapie en santé mentale?

Lorsque nous nous sentons plus anxieux, stressé, apathique, déprimé ou encore démotivé, c’est l’ensemble de notre quotidien qui s’en voit affecté. Nous pouvons souvent observer une interruption de notre engagement dans certaines activités ou certains rôles que nous assumions auparavant pleinement. Cette baisse de motivation à agir peut également venir influencer notre routine, nos relations interpersonnelles, nos habitudes de vie, bref l’ensemble de notre identité personnelle.

Ainsi, le rôle d’un ergothérapeute est principalement de vous soutenir dans une démarche de réengagement dans vos occupations. Ici, par occupation, on entend l’ensemble des activités que vous aviez l’habitude de réaliser au quotidien (soins personnels, tâches ménagères, entretien du domicile, travail, loisir, bénévolat, soins des enfants, etc.). D’ailleurs, les défis dans la réalisation des différentes occupations peuvent s’expliquer par des difficultés cognitives, affectives, sociales, sensorielles ou encore physique. Le cœur de la pratique ergothérapique est donc centré sur les besoins du client et sur une approche en partenariat pour favoriser la reprise d’un fonctionnement plus satisfaisant.

À QUI s’adresse l’ergothérapie en santé mentale ?

Différents contextes de références

(valider avec vos assurances personnelles pour possibilité de remboursement des traitements) :

  •  Besoin ponctuel en lien avec atteinte notée du fonctionnement ;
  • Référence par un médecin à la suite de l’établissement d’un diagnostique ;
  • Référence par un assureur privé pour favoriser le retour à l’emploi.

Différente conditions[1] :

  • Épisode dépressif :

impuissance, humeur déprimée, perte d’intérêt, manque de plaisir, idées suicidaires, diminution de libido et/ou fatigue (inclus dans différents diagnostiques comme le trouble dépressif majeur, bipolarité type I et II et trouble de l’humeur). 

  • Anxiété :

appréhension, tension, nervosité, tremblements, inquiétudes excessives, cauchemars, difficulté à dormir et difficulté de concentration (inclus dans les diagnostiques de trouble d’anxiété généralisé et trouble d’adaptation). 

  • Trouble d’adaptation :

symptômes émotionnels ou comportementaux, cliniquement significatifs qui se sont développés en réponse à un ou des événements stressants. Les facteurs de stress les plus fréquents chez les ados : problèmes scolaires, le rejet parental, le divorce, l’abus de substance. Ceux les plus fréquents chez les adultes : problèmes conjugaux, divorces, déménagements, problèmes financiers. 

  • Trouble de stress post-traumatique :

persévérance de symptômes intrusifs associés à un événement traumatique comme des souvenirs pénibles, récurrents, involontaires et intrusifs, des rêves pénibles relié au traumatisme, des flashbacks, une détresse psychologique ou encore une réaction physiologique du corps marquée en lien avec l’exposition d’indices qui symbolisent des aspects de l’événement traumatique.

[1] Barlow, D. H., Durand, V. M. (2007). Psychopathologie : Une perspective multidimensionnelle (2e édition). Paris : Groupe de Boek.

COMMENT se déroule les rencontres en ergothérapie ?

Évaluation initiale 

(d’une durée d’environ 2h) :

L’ergothérapeute utilisera différents canevas d’entrevue adaptés à vos besoins pour explorer avec vous l’impact de vos différents symptômes sur votre participation occupationnelle. Cette évaluation vise à faire ressortir vos forces et vos défis pour ensuite guider les interventions en ergothérapie.

Mise en place d’un plan d’intervention :

L’ergothérapeute travaillera conjointement avec le client pour identifier ses priorités et ses besoins spécifiques. Ils collaboreront ainsi pour mettre en place des objectifs concrets, gradués et signifiants. Par exemple, l’ergothérapeute pourrait cibler l’un des objectifs suivants :

  • D’ici 1 mois, monsieur participera à au moins une activité de loisir signifiante par semaine qui lui permet de développer son sentiment d’auto-efficacité personnel.
  • D’ici 3 mois, madame effectuera sa routine matinale complète au moins 6 jours par semaine, incluant se brosser les dents, s’habiller, se peigner et se laver le visage.

De plus, l’objectif secondaire des traitements sera la prévention des épisodes futurs et donc de fournir des outils au client pour lui permettre de maintenir un fonctionnement plus satisfaisant dans le temps.

Intervention :

L’une des particularités du travail de l’ergothérapeute est d’avoir une pratique centrée sur le client. Il interviendra donc pour favoriser les habiletés de la personne en tenant compte de l’environnement (social et physique) dans lequel elle gravit, et ce, dans le but de favoriser l’engagement et la complétion des différentes occupations. Voici des exemples d’interventions utilisées par un ergothérapeute qui travaille avec une clientèle souffrant de problématique au niveau de la santé mentale :

  • Thérapie avec activités réflexives (méthode projectives, médias créatifs, collage, réassurance, etc.) ;
  • Soutien dans la reprise d’une routine équilibrée et satisfaisante ;
  • Soutien dans la réintégration à l’emploi ;
  • Soutien dans l’exploration des intérêts du client (liste d’intérêts, complétion de documents réflexifs, expérimentations dans l’action, etc.) ;
  • Entrainement et accompagnement à l’utilisation d’un horaire occupationnel ;
  • Entrainement dans différentes activités par mise en situation (gestion du budget, complétion d’un CV, démarche téléphonique, recherche d’activité bénévole, reprise de loisirs, etc.) ;
  • Éducation sur la pathologie pour favoriser la compréhension et l’acceptation de la condition ;
  • Activité de restructuration cognitives pour adresser pensées non adaptées ;
  • Activité pour favoriser la gestion des émotions (relaxation guidée, pleine conscience, respiration, etc.) ;
  • Enseignement sur des stratégies de gestion d’énergie, gestion du stress et stratégies pour favoriser l’hygiène de sommeil ;
  • Thérapie par exposition (exposition graduée pour tolérer plutôt qu’éviter les expériences de craintes) ;

Tout au long des interventions, l’ergothérapeute collaborera au besoin avec l’assureur (conseiller / consultant en réadaptation) et les autres professionnels impliqués dans le dossier.

Ce programme est offert dans les cliniques Axo Physio Mailloux, Axo Physio Notre-Dame des laurentides, Axo Physio Pont Rouge, Axo Physio Val-Bélair et Axo Physio St-Romuald.

POUR EN SAVOIR PLUS

Afin de vous faire une idée d’autant plus complète de l’étendue de la pratique de l’ergothérapeute en lien avec la santé mentale, voici des exemples concrets de ce que peut faire l’ergothérapeute intervenant auprès d’un client souffrant d’anorexie mentale ou encore de dépression majeure via le site internet de l’ordre des ergothérapeutes du Québec.

Notre service d’ergothérapie en santé mentale est offert pour les clientèles présentant des troubles mentaux courants tels que:

  • Dépression
  • Anxiété
  • Trouble d’adaptation
  • Processus de deuil

Les services d’ergothérapie en santé mentale sont actuellement offert par les professionnels  suivants:

  • Audrey-Anne Pelletier – Clinique Axo Physio Mailloux
  • Jean-Philippe Gignac- Clinique Axo Physio Pont-Rouge
  • Geneviève Tremblay – Clinique Axo Physio Mailloux
  • Laurence Desrosiers – Cliniques Axo Physio Mailloux et NDL/Lac St-Charles
  • Luce Viens-Poirier- Clinique Axo Physio Val-Bélair