Services de physiothérapie pédiatrique à Québec, Lévis et Portneuf

Chez Axo Physio, il est possible de réaliser une évaluation spécialisée pour les enfants atteints des différentes problématiques telles que plagiocéphalie, torticolis congénital, retard de développement moteur, l’alignement inadéquat des jambes et pieds et tout autre problème musculo-squelettique chez l’enfant.

Les principaux diagnostics adressés en physiothérapie pédiatrique

Le torticolis congénital

Il s’agit d’une raideur unilatérale de l’un des muscles du cou du bébé, le plus souvent le sterno-cléïdo-mastoïdien, ce qui entraîne une inclinaison de la tête du côté atteint et une rotation du côté opposé. Il s’agit de la troisième anomalie la plus souvent rencontrée chez le nouveau-né.

 

Les causes les plus fréquentes du torticolis congénital sont :

  • Un mauvais positionnement du bébé dans l’utérus et/ou durant le travail, ce qui augmente le risque de blessure des muscles du cou;
  • Un accouchement difficile avec l’utilisation de forceps ou de ventouses;
  • Un torticolis postnatal : causé par l’environnement, un mauvais positionnement, une plagiocéphalie, etc.

Dodo sur le dos, OUI mais…

Il est essentiel que le bébé soit couché sur le dos au moment du sommeil afin de minimiser les risques de mort subite du nourrisson. Toutefois, il est primordial de s’assurer de changer la position de la tête du bébé autant au repos qu’en activité dans le but de diminuer le maintien prolongé du crâne dans la même position et ainsi éviter le développement d’une plagiocéphalie et/ou d’un torticolis.

La plagiocéphalie, la brachycéphalie et la scaphocéphalie

Il s’agit d’un aplatissement du crâne du bébé découlant d’une pression continue sur un côté de sa tête. La plagiocéphalie (figure 1) correspond à un plat décentré à l’arrière de la tête.  Dans 70 à 95% des cas, il y a un torticolis associé à la plagiocéphalie. La brachycéphalie correspond quant à elle à un aplatissement postérieur du crâne et la scaphocéphalie, plus rare, à un aplatissement longitudinal du crâne.

 

Les causes les plus fréquentes d’une déformation du crâne  sont :

  • Une contrainte de la tête du fœtus sur le bassin maternel en fin de grossesse;
  • Un positionnement prolongé du bébé : position couchée sur le dos, le temps supplémentaire passé dans le siège d’auto ou dans le banc vibrant, etc.;
  • Une naissance prématurée;
  • La présence d’un torticolis congénital;
  • L’atteinte du plexus brachial ou d’une fracture de la clavicule.

Conséquences possibles de la plagiocéphalie ainsi que du torticolis :

  • La conséquence principale est d’ordre esthétique : une déformation du crâne et une asymétrie faciale associée. L’œil paraît plus ouvert du côté aplati de la tête; on note également un déplacement antérieur du front, de l’oreille et de la joue du côté de l’aplatissement de la tête.
  • Asymétrie du développement moteur du bébé : difficulté à acquérir des mouvements symétriques de la tête, du tronc et des membres; une négligence sensorimotrice du côté où la tête ne peut tourner, un développement asymétrique des réactions posturales et une asymétrie de mouvements et des postures sont observés dans toutes les positions. Cela résultera en un retard de développement moteur : tendance à utiliser une seule main, difficulté à se retourner, à s’asseoir ou à ramper, etc.

Trouble de développement moteur global :

Durant le développement de sa motricité globale, votre bébé acquiert le sens de l’équilibre et utilise ses muscles pour lui permettre de réaliser certaines activités physiques, comme s’asseoir, ramper ou marcher.

Il se peut que votre enfant présente un développement différent de celui proposé. Évidemment, tous les enfants ne développent pas les mêmes habiletés en même temps. Il ne faut donc pas s’inquiéter tout de suite. Par contre, des retards importants, tels que difficulté à s’asseoir et à marcher selon son âge constitue une bonne raison pour consulter l’un de nos professionnels en physiothérapie.

CE QUE VOTRE ENFANT DEVRAIT ÊTRE CAPABLE DE FAIRE DANS SA PREMIÈRE ANNÉE DE VIE :

  • 0-3 mois : Peut soulever sa tête et mettre un peu de poids sur ses bras lorsqu’il est sur le ventre; tourne sa tête de chaque côté ; ramène ses deux mains au centre de sa poitrine lorsqu’il est sur le dos.
  • 3-6 mois : Roulade ventre au dos (vers 5 mois) et dos au ventre (vers 6 mois); Sur le dos, peut apporter pieds et mains à la bouche; maintien assis sans appui (début entre 5-6 mois).
  • 6-9 mois : Assis indépendant (6 mois); Ramper (7 mois et 1/2); 4 pattes (environ 9 mois); se lever debout et maintenir debout avec appui (8 mois).
  • 9-12 mois : tient debout Sans appui (10 mois et ½ – 11 mois), marche comme principal moyen de déplacement (11 mois et ½); à 13 mois, 90% des enfants marchent.

L’alignement des membres inférieurs (jambes et pieds) :

Il existe de nombreuses conditions qui peuvent entrainer une déformation des jambes ou des pieds de votre enfant.

Pied de bot

Parmi les plus communes, on note le pied de Bot, soit une déformation ou un ou les deux pieds du bébé sont tournés vers l’intérieur à la naissance. La première partie du traitement se déroule à l’hôpital avec un orthopédiste. L’enfant pourrait avoir à porter des plâtres, des orthèses ou encore subit une opération. La physiothérapie pourra être pertinente à la suite de ces traitements pour s’assurer que l’enfant récupère toute la mobilité et la force de ses pieds afin d’optimiser son développement moteur.

Il existe d’autres types de déformation des pieds. Si la forme des pieds de votre bébé ou votre enfant vous inquiète, n’hésitez pas à consulter un physiothérapeute qui pourra évaluer la situation et vous faire les recommandations appropriées.

Alignement des genoux

Il est normal pour un enfant de 0-24 mois d’avoir les genoux en varus, soit légèrement vers l’extérieur. Passé cet âge, les genoux des enfants ont plutôt tendance à être en valgus, soit vers l’intérieur, jusqu’à l’adolescence. Une déformation très exagérée, asymétrique ou qui cause des douleurs n’est souvent pas normale. Si votre enfant présente une de ces conditions, ou si l’angle au genou de votre enfant vous inquiète, n’hésitez pas à consulter un physiothérapeute qui pourra évaluer la situation et vous faire les recommandations appropriées.

Posture assise en W et démarche les pieds vers l’intérieur

Certains enfants peuvent s’asseoir en W ou encore marcher avec les pieds à l’intérieur. Une évaluation en physiothérapie permettra de repérer si ces façons de faire proviennent de l’amplitude articulaire de la hanche ou du genou ou encore d’une faiblesse musculaire. Selon les problèmes identifiés, des recommandations et exercices vous seront remis par votre physiothérapeute.

L’évaluation pédiatrique en physiothérapie inclut :

  • Collecte de données auprès des parents
  • Observations générales (éveil, interaction, communication);
  • Analyse du développement moteur selon des échelles valides (AIMS, batterie Talbot) dans les différentes positions de base (sur le dos, sur le ventre, assis, 4 pattes et debout, etc.);
  • Évaluation neurologique par les réactions posturales et les réflexes attitudinaux;
  • Analyse de la symétrie des postures et des mouvements;
  • Évaluation de la force musculaire et de la mobilité articulaire des différentes articulations, soit des jambes, bras et cou;
  • Mesure de la forme du crâne avec un craniomètre au besoin;
  • Conseils aux parents et programmes d’exercices à domicile pour contribuer à stimuler et améliorer les habiletés de l’enfant au niveau de son développement moteur.

Une prise en charge rapide en physiothérapie permettra à votre enfant de poursuivre plus aisément son développement moteur. Les interventions comprennent entre autre des exercices de stimulations et de renforcement musculaire. Si vous avez des inquiétudes sur le développement de votre enfant, n’hésitez pas à communiquer avec nous !

Voici nos professionnels en physiothérapie pédiatrique:

Stéphanie Bélanger Axo Physio
Donnacona
Member Image
Anick Paquette Axo Physio St-Émile
Member Image
Myriam Gasse Axo Physio Pont-Rouge
Member Image
Catherine Boulianne Axo Physio Pont-Rouge
Member Image
Olivier Picard-Pageau Axo Physio St-Romuald
Member Image
Karine Goulet Axo Physio Val-Bélair