Prendre un rendez-vous
Où avez-vous mal?
En savoir plus

Douleur abdominale

Les douleurs à la région abdominale sont très fréquentes. Leurs causes sont très diverses. Parfois d’origine musculo-squelettique, mais ces douleurs peuvent aussi avoir comme origine un problème au niveau des organes digestifs comme les intestins, l’estomac, ou le foie ou même gynécologique ou cardio-pulmonaire.
Parmi les problèmes musculo-squelettiques rencontrés en physiothérapie, notons le claquage musculaire des abdominaux, la diastase des grands droits ainsi que l’hernie inguinale ou abdominale.

Claquage musculaire aux abdominaux

Le claquage musculaire des abdominaux, décrit comme une élongation ou une déchirure, se produit souvent à la suite d’un étirement excessif ou d’une demande de contraction rapide importante, mais peut aussi apparaître de façon plus insidieuse graduellement avec par exemple un entraînement trop intensif. La douleur est souvent décrite comme des crampes ou des spasmes et peut être d’intensité variable selon la lésion. Tous les muscles abdominaux peuvent être touchés, mais le plus fréquent est le grand droit.

La gravité de la blessure est en fonction de l’atteinte plus ou moins sévère des muscles touchés. On classe généralement ce genre d’atteinte en trois degrés. Le grade 1 est habituellement relié à un étirement musculaire et se caractérise par un léger inconfort au point et est surtout présent à l’effort. On ne note pas d’enflure. Le grade 2 est une déchirure légère à modérée de quelques fibres musculaires, la douleur est d’intensité plutôt modérée, il y a de la douleur à la palpation et parfois une légère dépression est palpable. Les activités nécessitant les abdominaux sont restreintes. Une période de repos est habituellement suggérée. Une atteinte de grade 3 est une atteinte plus importante de la musculature, plusieurs fibres ont été déchirées et la limitation se fait ressentir dans plusieurs mouvements ou activités de la vie quotidienne. La douleur est assez importante et l’enflure est présente. Un temps de repos plus long sera nécessaire.

Plan de traitement

Un plan de traitement sera établi en fonction de la gravité de votre blessure et le physiothérapeute vous guidera dans la reprise de vos activités ou de vos entraînements. Une période de repos des activités douloureuses permet de favoriser une meilleure guérison. Certaines modalités visant la diminution de l’inflammation, le contrôle de la douleur seront utilisées et des exercices vous seront enseignés afin de retrouver votre flexibilité et votre force.

Sports à risque de blessures aux muscles abdominaux :

Les sports de raquettes tels que le tennis, le badminton, le squash, demandant par exemple lors d’un service un effort intense alors que le muscle est en position d’élongation, augmentent le risque de blessure à la région abdominale. Tout autre sport amenant une élongation excessive ou une contraction violente peut aussi provoquer ce type de blessure; pensons à l’étirement pour attraper un ballon au football ou à certaines positions lors de saut en kitesurf par exemple. Afin de se protéger, il faut s’entraîner de façon progressive et éviter une sollicitation trop importante des muscles abdominaux dans les premières minutes de jeux.

Diastase abdominale

La diastase des grands droits est la séparation de la partie superficielle des muscles abdominaux, soit entre les deux muscles grands droits (droit et gauche). Ces 2 muscles s’étendent verticalement du sternum jusqu’au pubis, chacun de leur côté par rapport au nombril. Cette distension de la paroi abdominale est un mécanisme d’adaptation normal chez la femme enceinte permettant d’agrandir la cavité abdominale pendant la seconde moitié de la grossesse. Chez la majorité des femmes, cette expansion est réversible et disparaîtra quelques mois après l’accouchement. Cependant, certaines femmes peuvent avoir une séparation excessive des muscles abdominaux. Un espacement de plus de 2,5 doigts de large entre les 2 muscles grands droits serait considéré comme excessif.
Notons que la relaxine produite lors de la grossesse rendant les tissus ligamentaires plus lâches favoriserait cette séparation. Outre la grossesse, d’autres facteurs peuvent contribuer à une diastase tels que l’obésité, une condition physique plus sédentaire, certaines maladies des tissus conjonctifs les rendant plus lâches, un traumatisme, un antécédent d’intervention chirurgicale à l’abdomen, etc.

L’impact sur la condition de la personne atteinte peut être varié, les symptômes rapportés les plus fréquents sont des problèmes à la région lombaire en raison du manque de stabilité abdominale, une hernie ombilicale, présence de douleurs lombaires ou pelviennes à l’effort.
Plusieurs conseils peuvent vous être donnés afin de prévenir la diastase ou pour récupérer à la suite de celle-ci. Des exercices appropriés vous seront enseignés. N’hésitez pas à consulter un de nos physiothérapeutes au besoin.

Hernies abdominales : ombilicale, fémorale ou inguinale

Une hernie est la sortie d’un organe interne à l’extérieur de la cavité dans laquelle il est habituellement contenu à la suite d’un effort ou une faiblesse des tissus de la région impliquée.

Pour la hernie ombilicale, elle se présente en général plus souvent chez la femme en raison de l’affaiblissement des tissus suite à la grossesse ou à une césarienne au pourtour du nombril. La hernie inguinale quant à elle est plus fréquente chez les hommes et se situe dans la région de l’aine.

Certaines pathologies génétiques telles que le syndrome d’Ehlers-Danlos affectant le collagène ou le syndrome de Marfan qui est une maladie du tissu conjonctif augmentent les facteurs de risques d’avoir une hernie. Un effort excessif abdominal, un surplus de poids ou un antécédent d’intervention chirurgicale à l’abdomen sont aussi d’autres facteurs de risques d’avoir une hernie.

La plupart des hernies vont nécessiter une consultation médicale et parfois une intervention chirurgicale. Mais puisque parmi les facteurs de risque nous comptons les faiblesses musculaires, il serait pertinent de consulter votre physiothérapeute afin de prévenir cette faiblesse par un programme d’exercices appropriés si vous avez eu une des conditions prédisposantes.

Nouvelles mesures

*Covid-19*

Plus d'infos?

Prendre un rendez-vous?

Postulez en ligne

Open