Prendre un rendez-vous
Où avez-vous mal?
En savoir plus

Douleur à l’aine ou région inguinale

Les douleurs à l’aine peuvent être causées par plusieurs facteurs différents et impliquer diverses structures anatomiques. Les activités pratiquées telles que la course ou les sauts peuvent être des situations plus à risque en raison de la force transmise dans cette région. La région inguinale est aussi source des douleurs fréquentes en période de grossesse en raison de la laxité ligamentaire causée par la relaxine et du surpoids abdominal. L’âge et les traumatismes sont aussi des facteurs de risques.
Nous vous présentons une liste de problématiques rencontrées fréquemment en physiothérapie pouvant causer des douleurs à l’aine, les causes habituelles et les modalités de traitements qui sont souvent utilisées.

Douleur à l’aine ou région inguinale

La région inguinale se situe entre le haut de la cuisse et la fin du thorax ou abdomen. Le ligament inguinal (ou ligament de Poupart) s’étend du pubis vers le bassin à l’épine iliaque antéro-supérieure. Au-dessus de ce ligament se trouvent les muscles obliques de l’abdomen et le droit de l’abdomen. Dans la fosse ainsi créée passent de gros vaisseaux (artère et veine fémorales). Les principaux muscles traversant cette région sont le psoas iliaque et le droit fémoral. Cette région avoisine aussi les organes génitaux et une des problématiques non traitée sen physiothérapie, mais tout de même assez fréquentes sont les hernies inguinales qui nécessitent souvent une intervention chirurgicale. La région de l’aine comporte aussi plusieurs ganglions lymphatiques qui peuvent être enflés et douloureux dans le cas d’une infection (comme une infection urinaire ou des organes génitaux). D’autres pathologies plus sérieuses peuvent aussi être la cause de douleur à l’aine telle qu’une tumeur, une bursite septique, une nécrose, une infection pour laquelle une consultation immédiate avec votre médecin sera nécessaire.
En plus des douleurs directement reliées à l’atteinte d’une des structures de cette région, il est aussi très fréquent que la région de l’aine soit une localisation de douleur pour des dysfonctions provenant d’autres zones. La douleur peut donc provenir d’un problème abdominal, de hanche, de bassin ou même des régions dorsales ou lombaires. On parle alors d’une douleur irradiée ou référée.

Blessure du psoas iliaque (claquage)

Le muscle psoas iliaque est un muscle fléchisseur de la hanche et limite l’extension excessive de celle-ci. Par conséquent, le mécanisme de blessure de ce muscle implique souvent un effort pour ramener la jambe vers l’avant alors que celle-ci était en pleine extension. Le patin, le ski de fond, le soccer sont des sports à risque.

Tendinite / élongation ou déchirure des adducteurs
Les blessures musculaires ou tendineuses de cette région sont souvent occasionnées par un changement de direction rapide, une contraction alors que les muscles sont en position d’élongation ou lors d’un mouvement contre résistance (coup de pied contre un ballon ou bloqué par un adversaire). L’élongation des adducteurs est assez répandue chez les joueurs de football et de soccer.

Bursite

La bursite est une inflammation des bourses séreuses, un petit sac rempli de liquide servant à diminuer la friction entre deux structures (tels que le tendon et l’os). Il y a une bourse localisée à la face externe de la hanche on parle alors de la bursite trochantérienne. Une autre bourse est dans la région du psoas dans la région de l’aine. Les bourses sont douloureuses à la palpation, à la compression. Une contraction du muscle qui appuierait sur la bourse pourrait engendrer de la douleur. En phase aigüe la douleur peut même être présente au repos. Le traitement consiste à réduire l’inflammation; soit par la médication, la physiothérapie, l’application de glace et le repos.
Dysfonction articulaire (sacro-iliaque ou pubienne)

Les articulations avoisinant la région inguinale lorsqu’impliquées dans une dysfonction (blocage, inflammation, ankylose, arthrose) peuvent occasionner des douleurs à l’aine. Lors de l’évaluation votre physiothérapeute pourra déterminer l’origine de votre douleur par différents tests. Si une articulation est problématique, des mobilisations et exercices visant à corriger cette dysfonction seront utilisés.

L’arthrose de la hanche

L’arthrose de la hanche ou coxarthrose est l’usure dégénérative du cartilage de la hanche. Cette condition est surtout présente chez des personnes de plus de 60 ans ou chez des personnes en surplus de poids, car la compression excessive accélère la dégénérescence.
Les douleurs sont souvent localisées à l’aine et provoquées par la mise en charge (marche, course), la position jambe croisée (rotation interne et adduction) et l’extension de la hanche. Les changements de position sont souvent difficiles.

La douleur à l’aine pendant la grossesse

En période de grossesse, la femme est sujette à ressentir des douleurs dans la région inguinale en raison des modifications hormonales qui affectent la stabilité articulaire, mais aussi à cause de l’impact de la surcharge abdominale sur les articulations et sur la modification du centre de gravité.

Les changements hormonaux

Dans le but de préparer le corps de la femme à l’accouchement, son corps produit certaines hormones en plus grande quantité. La relaxine et la progestérone contribuent à rendre les ligaments et les muscles plus lâches. Cette élasticité quoique nécessaire à l’élargissement du bassin lors de l’accouchement sera parfois problématique, car ne permettra pas de garder une stabilité suffisante aux articulations du bassin, du dos et du pubis, qui sont les zones les plus critiques de développer des douleurs durant cette période.

Les changements structurels du corps

L’augmentation du poids corporel et le déplacement du centre de gravité par la croissance du fœtus peuvent augmenter la pression sur les hanches et les articulations pelviennes. Ce type de douleur se manifeste surtout dans le dernier trimestre de la grossesse, puisque la surcharge est alors de plus en plus importante.

Nouvelles mesures

*Covid-19*

Plus d'infos?

Prendre un rendez-vous?

Postulez en ligne

Open