Prendre un rendez-vous
Où avez-vous mal?
En savoir plus

Définition

La cervicalgie ou douleur cervicale est par définition une douleur qui se localise à la région cervicale, c’est-à-dire à la nuque, entre la base du crâne et la hauteur des épaules. Elle peut être causée, entre autres, par une entorse cervicale, par de l’arthrose au cou ou de la dégénérescence des disques intervertébraux, par un torticolis ou encore par une mauvaise posture. Cette douleur peut également irradier vers la région des omoplates, des épaules ou des bras. La colonne cervicale est formée de sept vertèbres séparées les unes des autres par des disques intervertébraux. Cette irradiation est expliquée par l’émergence, à la région du cou, de nombreux nerfs qui innervent la peau, les muscles, et les os des bras et des mains. Noter que le torticolis est fréquent chez les nouveau-nées et se traite différemment.
La cervicalgie touche 10 % à 20 % de la population, mais cette proportion tend à être plus élevée chez les gens qui travaillent régulièrement à l’ordinateur.

Pathologies fréquentes reliées aux douleurs cervicales :

Le torticolis

Le torticolis est une limitation de mouvement de la colonne cervicale d’origine musculaire ou articulaire d’apparition soudaine, accompagné de douleur intense et souvent d’un spasme musculaire. Il peut être occasionné par un faux mouvement, une exposition à un courant d’air (vent, air conditionné) ou une mauvaise posture soutenue au travail ou même la nuit. La mobilité est alors assez restreinte et parfois engendrer une posture antalgie en inclinaison et/ou rotation. Le muscle le plus souvent impliqué est le sterno-cléido-mastoïdien.

L’entorse cervicale

L’entorse cervicale est une atteinte des ligaments du cou (élongation ou déchirure) secondaire à un traumatisme tels qu’un accident de voiture (whiplash), une chute, un impact lors d’un sport, etc. Le mouvement rapide soudain amène la colonne cervicale au-delà de son amplitude normale ce qui crée le stress sur les tissus ligamentaires. Il y a en général une réaction inflammatoire et les symptômes ressentis sont de la douleur et de la raideur. Selon la gravité de la lésion et les structures atteintes, cela peut parfois provoquer aussi d’autres symptômes tels que des maux de tête, des étourdissements, des changements dans la vision, etc. Votre physiothérapeute vous aidera à diminuer l’inflammation et récupérer la mobilité de votre cou.

La cervico-brachialgie ou radiculopathie cervicale

La cervico-brachialgie est une douleur qui irradie du cou vers le bras et pouvant s’étendre jusqu’à la main. Cette douleur est causée par l’irritation / compression d’un ou plusieurs nerfs au niveau de la région cervicale. La compression des nerfs provoque aussi des engourdissements ou picotements dans un territoire qui varie en fonction du nerf atteint. La zone de compression est souvent à la sortie du nerf au niveau du cou en raison d’un rétrécissement de l’espace qui peut être causé par une dégénérescence, une mauvaise posture, une tension musculaire excessive, etc.

Arthrose cervicale

L’arthrose est un diagnostic fréquemment associé aux douleurs cervicales. Il s’agit en fait d’une usure prématurée et pathologique (au-delà du vieillissement) du cartilage d’une articulation. L’arthrose est souvent secondaire à des traumatismes répétés, à un déficit postural et à certains métiers qui demandent des positions inadéquates ou prolongées ou des mouvements répétitifs. Selon l’articulation ou le niveau cervical touché, les symptômes seront différents. Comme mentionné précédemment, il est important d’optimiser l’équilibre entre les différents groupes musculaires afin de prévenir l’évolution de l’arthrose. De plus, il est important que chacune de vos vertèbres bouge adéquatement. Une vertèbre hypomobile c’est-à-dire moins mobile, entraîne généralement une usure prématurée des articulations sus et sous-jacentes. Cependant, il faut savoir que plusieurs personnes présentent de l’arthrose sur les radiographies sans qu’elle soit symptomatique. Si toutefois votre arthrose cervicale cause de la douleur, sachez que la physiothérapie peut vous aider à retrouver en totalité ou en partie votre mobilité et qu’elle peut atténuer ou même éliminer vos douleurs. L’arthrose des vertèbres du cou. L’arthrose cervicale est plus fréquente chez les femmes. Elles en souffrent habituellement après l’âge de 35 ans. Chez les hommes, l’arthrose survient plus tard, vers la cinquantaine. De petites bosses se forment sur les vertèbres. Celles-ci entravent parfois la transmission des influx nerveux. Toutes sortes de troubles peuvent en découler : des maux de tête, des vertiges au moment des changements de position de la tête, des bourdonnements d’oreilles, des problèmes mineurs de vision, etc.
À partir de la cinquantaine, on détecte des signes d’arthrose cervicale légère chez à peu près tout le monde. Mais, la plupart du temps, l’arthrose au cou causée par le vieillissement n’entraîne pas de douleur.

Les causes

Traumatisme avec impact ou chute

Les causes de douleurs au cou sont multiples et peuvent être attribuées à un traumatisme récent ou ancien. Il est important de savoir que la douleur n’apparaît pas toujours immédiatement après une mauvaise chute ou un accident de voiture; elle peut apparaître plusieurs heures, plusieurs jours, voire même plusieurs semaines après le traumatisme. Ceci peut dépendre de la sévérité des lésions ainsi que des structures atteintes (os, disques, ligaments, muscles, nerfs, etc.). Il est très important de consulter un professionnel de la santé suite à un tel traumatisme. Celui-ci pourra alors déterminer la nature et la sévérité de la blessure, ainsi que la nécessité de passer un ou des examens d’imagerie médicale. Il pourra également vous conseiller et, bien sûr, traiter votre condition afin de diminuer ou d’éliminer vos incapacités et vos douleurs.

Déséquilibre musculaire

Des contractures de certains muscles du cou peuvent également causer des douleurs cervicales invalidantes. La posture générale, la position de travail, les loisirs et la position du sommeil peuvent être responsables d’une hypertonie musculaire. Le torticolis, par exemple, est une contracture, ou un spasme, d’un ou de plusieurs muscles du cou qui provoque une importante limitation des rotations et des flexions cervicales. À l’inverse, une faiblesse musculaire augmente les risques d’instabilités des articulations de la colonne cervicale, ce qui augmente les risques de développer une hernie discale ou de l’arthrose cervicale. Votre physiothérapeute sera en mesure de détecter ces déséquilibres et ainsi soulager vos douleurs et prévenir l’apparition d’arthrose cervicale ou d’autres pathologies. Les tensions et les raideurs musculaires. Le fait de maintenir une posture durant plusieurs heures ou de faire des gestes répétitifs tout en ayant une mauvaise posture entraîne des contractions musculaires prolongées dans les épaules et dans la nuque, qui risquent de devenir douloureuses.

 

Déficit postural

Prenons l’exemple du jeune adulte qui adopte une posture en flexion prolongée vers l’avant lors de son travail ou de ses loisirs. Dans ce cas, la douleur touche souvent l’arrière du cou et irradie vers le milieu du dos et les épaules. Celle–ci est causée par la tension excessive sur les structures stabilisatrices, dont les ligaments et les muscles du cou. Le travail de bureau, qui implique de longues heures passées devant l’ordinateur favorise le port de tête en antérieur ; les douleurs cervicales s’accompagnent alors souvent de « points » dans le dos et entre les omoplates. Pour corriger la posture, il faut renforcer les groupes musculaires trop faibles, assouplir ceux qui sont trop tendus et mobiliser les articulations qui ne sont pas assez mobiles.

Les symptômes

Les symptômes seront en lien avec la structure atteinte : une vertèbre, un disque, un muscle, un nerf, un ligament, etc. De plus, selon le niveau cervical qui est atteint et selon la nature et la sévérité de l’atteinte, les symptômes peuvent différer. Les symptômes possibles sont :

• Douleur à la région de la nuque, de la base du crâne jusqu’aux omoplates;
• Raideur du cou, surtout matinale ou accentuée par des positions immobiles prolongées;
• Maux de tête;
• Douleur irradiée (sensation de brûlure, d’élancement ou de serrement) qui peut toucher tout le territoire du membre supérieur;
• Engourdissements ou picotements dans les bras et les mains;
• Diminution de la sensibilité sur certains territoires cutanés;
• Étourdissements;
• Nausées;
• Sensation de tensions musculaires à la région du cou et des omoplates.

Conseils à mettre en pratique lorsque l’on souffre de douleurs cervicales :

  • Assurez-vous d’avoir un bon équilibre entre votre force musculaire et votre flexibilité; votre physiothérapeute sera en mesure de vous enseigner les exercices adéquats;
  • Faites de l’exercice; l’activité physique aide à prévenir les raideurs articulaires et les tensions musculaires;
  • Assurez-vous que votre poste de travail est ergonomique;
  • Évitez les mouvements répétitifs et les positions statiques prolongées; variez les tâches si cela vous est possible et changez régulièrement de position;
  • Consultez votre physiothérapeute rapidement :
    • Toute douleur qui perdure dans le temps et dont l’intensité ne diminue pas mérite d’être investiguée;
    • Toute douleur qui survient à la suite d’un traumatisme (chute sur la tête, sur l’épaule, accident d’auto, etc.) mérite également une consultation rapide.

Traitements en physiothérapie pour les douleurs cervicales

Grâce à son expertise de qualité, votre physiothérapeute sera en mesure d’évaluer et de traiter les raideurs articulaires et les tensions musculaires de votre cou. De plus, il pourra évaluer votre posture et corriger les déséquilibres musculaires qui peuvent apparaître de façon graduelle avec une posture inadéquate. Il vous prendra en charge et vous donnera de bons outils pour stabiliser votre cou et renforcer votre musculature. La physiothérapie est donc tout indiquée si vous souffrez de raideurs et de douleurs cervicales.

Axo Physio Val-Bélair

1930, rue de l’Interlude, suite 302
Québec (QC)  G3K 0R6

Axo Physio Ancienne-Lorette

6385, boul. Wilfrid-Hamel, bur. 205
Ancienne-Lorette (QC)  G2E 5W2

Axo Physio Courville (Beauport)

1099, av. Larue
Québec (QC)  G1C 1J5

Axo Physio des Carrières (Saint-Marc-des-Carrières)

1000, boul. Bona Dussault, suite 600
St-Marc-des-Carrières (QC)  G0A 4B0

Axo Physio Donnacona

268, route 138, bur. 103
Donnacona (QC)  G3M 1C2

Axo Physio Mailloux (Limoilou)

1900, av. Mailloux #240
Québec (QC)  G1J 5B9

Axo Physio Montagne-des-Roches (Charlesbourg)

1279, boul. Louis-XIV, bur. 150
Québec (QC) G2L 1M1

Axo Physio NDL (Notre-Dame-des-Laurentides)

1325, ave. de la Rivière-Jaune
Notre-Dame-des-Laurentides (QC)
G2N 1R6

Axo Physio Pont-Rouge

153 B, rue du Collège
Pont-Rouge (QC)  G3H 3B3

Axo Physio St-Émile

1200, rue de la Faune, CP 89290
Québec (QC)  G3E 1T2

Inscrivez-vous à notre infolettre

* indique requis
Open