Les métiers d’ergothérapeute et d’ergonome sont régulièrement confondus. S’ils se ressemblent sur certains points, ils diffèrent grandement sur d’autres.

Que fait l’ergothérapeute ?

Selon l’Office des professions, le champ de pratique de l’ergothérapeute consiste à : « Évaluer les habiletés fonctionnelles, déterminer et mettre en œuvre un plan de traitement et d’intervention, développer, restaurer ou maintenir les aptitudes, compenser les incapacités, diminuer les situations de handicap et adapter l’environnement dans le but de favoriser l’autonomie optimale de l’être humain en interaction avec son environnement ». [1]

 

En somme, l’ergothérapeute a pour mission de permettre au client de réaliser les activités qui font sens pour lui. Que ce soit en ce qui a trait à ses loisirs, à ses soins d’hygiène, à son entretien ménager ou à son travail. Pour ce faire, l’ergothérapeute évalue les capacités de la personne et s’assure que ces dernières répondent aux exigences de l’activité. De ce fait, l’ergothérapeute travaille en collaboration avec le client pour développer ses capacités fonctionnelles ou bien pour adapter son environnement de façon à favoriser son rendement occupationnel. Ainsi, l’ergothérapeute intervient auprès du client dans divers contextes, autant en santé physique, qu’en santé mentale, le but des interventions étant de permettre au client d’être fonctionnel dans sa routine hebdomadaire.

 

Dans le contexte de l’analyse de poste de travail, l’ergothérapeute effectue généralement l’évaluation holistique du client (dimension physique, affective, cognitive) afin de mieux cerner ses capacités. Par la suite, l’ergothérapeute évaluera les différentes exigences de l’emploi du client et mettra ces dernières en relation avec les capacités du client et les différents aspects de l’environnement, afin de favoriser la meilleure adéquation possible.

 

Et l’ergonome, lui ?

L’ergonome, quant à lui, analyse « l’interaction entre l’humain et d’autres éléments d’un système (outils, équipement, produits, tâches, organisation, technologie et environnement) […] dans le but d’optimiser le bien-être de l’humain et la performance globale du système ». [2] Ainsi, l’ergonome agit principalement dans le cadre du travail (contexte et moment spécifique), afin d’améliorer les situations de travail selon des critères de santé et d’efficacité[3].

 

En bref, l’ergothérapeute agira autant sur l’environnement et les exigences de l’activité que sur les capacités du client, tandis que l’ergonome centre davantage ses interventions sur l’environnement et la tâche de travail.

 

Par Audrey-Anne Pelletier, ergothérapeute, Axo Physio Mailloux

[1] https://www.opq.gouv.qc.ca/ordres-professionnels/fichedescriptive/ordre/ergotherapeutes/

[2] https://www.ace-ergocanada.ca/fr/about/about_ergonomics/ergonomics.html

[3] St-Vincent, M. (2011). L’intervention en ergonomie: Editions MultiMondes.

Articles connexes

image-ergotherapie-300x200

L’ERGOTHÉRAPIE, qu’est-ce que c’est au juste?

Lire la suite
Adaptation_domicile_ergotherapie_quebec-300x200

Adaptation du domicile: Rôle de l’ergothérapeute

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!