Chaque année, 25 à 33% des personnes âgées demeurant à leur domicile chutent. Cela peut entraîner plusieurs conséquences telles que le décès, la fracture, le désordre psychologique, le déconditionnement, la peur de retomber, l’isolement social, etc.

Afin de diminuer le risque de chute chez les personnes de votre entourage ou vous-même, voici 10 facteurs de risque de chute ainsi que des solutions pour chacun d’entre eux.

1. La faiblesse musculaire

La force musculaire des jambes, du tronc et des bras est importante afin d’avoir un bon équilibre et de bonnes réactions de protection pour éviter de tomber. Un programme d’exercices peut améliorer la force musculaire et ainsi diminuer grandement le risque de chute.

2. La diminution de souplesse et d’amplitude articulaire

La souplesse des muscles et des articulations, particulièrement au niveau des chevilles, permet de conserver un bon équilibre. Tout comme la force musculaire, la souplesse peut être augmentée par un programme d’exercices spécifiques élaboré par un professionnel de la physiothérapie.

3. Les troubles de la vue

La vue fait partie des trois systèmes du corps humain les plus importants pour l’équilibre. Avec l’âge, certains problèmes visuels sont plus fréquents. Un suivi médical et un suivi avec un optométriste permettent de s’assurer que votre vue demeure optimale.

4. L’hypotension orthostatique

Elle se définie par une diminution de la tension artérielle lors du passage de la position couchée, ou assise, à debout. Les symptômes sont des vertiges, des troubles visuels, une sensation de faiblesse, une chute, etc. Les causes possibles sont multiples donc il est fortement recommandé de consulter votre médecin. Une solution temporaire est de prendre une pause assise avant de vous lever complètement du lit. De plus, l’hydratation est très importante afin de diminuer les risques.

 5. La médication

Certains médicaments ont une interaction entre eux et peuvent causer des effets secondaires néfastes. Par exemple, une diminution de la vigilance ou une modification de la pression artérielle peuvent augmenter le risque de chute. En cas de doute, il est important de consulter votre médecin ou votre pharmacien.

 6. L’inactivité/ la sédentarité

L’inactivité et la sédentarité entraînent une diminution de la force musculaire et de l’équilibre ce qui augmente le risque de chute. De ce fait, il est important de continuer de bouger même si vous avez peur de retomber.

7. Le port de vêtements ou de souliers inadéquats 

Il est recommandé de porter des souliers fermés ayant une semelle antidérapante même à l’intérieur de la maison. Ainsi, même si elles sont belles et fabriquées par un membre de votre famille, les pantoufles en tricot doivent être évitées. Les vêtements qui traînent au sol sont également à surveiller.

 8. La différence de hauteur entre les planchers

Avec une diminution de la vue ou une altération du patron de marche (ex : les pieds qui traînent au sol), une différence de hauteur aussi petite soit-elle peut entraîner un risque de chute. Les tapis sont donc à éviter dans la maison. Pour une différence de hauteur entre deux planchers qui ne peut pas être modifiée, il est possible d’apposer un ruban adhésif de couleur contrastante d’afin d’accentuer la visibilité de celle-ci.

9. Le manque d’éclairage

Avec l’âge, l’adaptation de la vision à la noirceur se fait plus lentement. Donc, lorsque les personnes âgées se lèvent la nuit, le risque de chute est important. L’ajout de veilleuses est une solution simple pour diminuer ce facteur de risque.

10. Les surfaces glissantes et les escaliers

Dans la douche et dans les escaliers, le risque de chute est important. L’ajout de barres de support dans la salle de bain et d’une main courante (rampe) dans l’escalier est efficace.

Pour plus d’informations ou pour obtenir un programme d’exercices, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel de la physiothérapie dans l’une de nos cliniques.

Par Sophie Marcotte, physiothérapeute chez Axo Physio Des Carrières et Axo Physio Pont-Rouge

Articles connexes

SalleBain_Adaptee_ergotherapeute_Quebec-300x200

10 gestes à poser pour prévenir les chutes à domicile

Lire la suite

La fracture de la hanche et la physiothérapie

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!