Le syndrome du tunnel ulnaire est caractérisé par une compression nerveuse du nerf ulnaire au niveau de la face médiale du coude. La douleur et/ou les engourdissements/picotements  au niveau du coude et parfois jusqu’à la main sont les conséquences de cette compression nerveuse.

Symptômes

La douleur associée au syndrome du tunnel ulnaire est évolutive. Plusieurs symptômes de différentes intensités peuvent se présenter.

  • Douleur à la face médiale du coude.
  • Sensation de picotements/engourdissements dans l’avant-bras et aux 4e-5e doigts.
  • Diminution de sensibilité dans l’avant-bras et la main.
  • Diminution de la force de préhension.

Personnes touchées

  • Le syndrome du tunnel ulnaire est connu pour toucher plus souvent les hommes que les femmes.
  • Les mouvements répétitifs à grande vitesse du coude comme les lanceurs de baseball sont plus prédisposés à avoir ce problème.
  • Les personnes qui ont un travail de bureau où il y a une compression prolongée aux coudes sont plus à risque.  

Causes du syndrome

Plusieurs causes possibles : un traumatisme directement au coude ou avec le coude en extension, étirement répétitif du nerf ulnaire (lanceurs baseball), compression prolongée du nerf ulnaire (ordinateur), adhérences ou fibroses qui gênent le glissement du nerf ulnaire.

Peu importe la cause, celle-ci engendre un processus inflammatoire sur le nerf et engendre certains symptômes. 

Prévention/soulagement

Si vous avez de la douleur et/ ou des engourdissements dans le coude pouvant aller jusque dans les 4e et 5e doigts, ces conseils pourraient vous aider.

  • Éviter d’être appuyé sur les coudes pour une période prolongée (surtout pour les personnes travaillant à un bureau).
  • Éviter de dormir avec les coudes pliés complètement. Essayer de dormir avec un oreiller dans les bras pour limiter la flexion des coudes.
  • La glace peut être utilisée, mais si celle-ci provoque ou augmente les engourdissements/picotements arrêter l’utilisation de la glace.

Traitement du syndrome du tunnel ulnaire 

Les traitements en physiothérapie pour cette condition ne sont pas les mêmes pour tout le monde bien évidemment, mais voici quelques modalités de traitements prouvées efficaces.  

Toutefois, si la douleur persiste malgré les interventions en physiothérapie, des infiltrations de cortisone ou une opération peuvent être envisagées en collaboration avec votre médecin.

Vous êtes pris avec des douleurs qui vous limitent dans votre quotidien ou vos loisirs? N’hésitez pas à consulter un de nos physiothérapeutes chez Axo Physio. Il nous fera plaisir de vous aider à atteindre vos objectifs.

Michaël Blain, physiothérapeute Axo Physio St-Émile

Articles connexes

Exercices coude-poignet

5 exercices pour renforcer les muscles de vos poignets et de vos coudes !

5 exercices pour renforcir les muscles de vos poignets et de vos coudes ! Plusieurs blessures au niveau des coudes et des poignets sont dues à […]

Lire la suite
epicondylite_coude_Physiotherapeute_Quebec

Qu’est-ce qu’une épicondylite?

L’épicondylite, communément appelée « tennis elbow », est en fait une tendinopathie des muscles extenseurs du poignet et des doigts. Ces muscles s’attachent sur l’épicondyle, […]

Lire la suite

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire à propos de cet article! Nous sommes toujours intéressés par votre opinion!